Greffes d’organes : IKEM à Prague à la pointe en Europe

Photo: Archives de Radio Prague

L’Institut de médecine clinique et expérimentale (IKEM) à Prague a été, en 2019, le plus grand centre de transplantation d’organes en Europe.

Photo: Archives de Radio Prague
L’information a été communiquée, lundi, par la direction de l’Institut. Au total, 540 organes ont été greffés à 486 patients. En République tchèque, IKEM participe à environ 70 % des transplantations. Par ailleurs, toujours au cours de l’année dernière, 865 organes ont fait l’objet d’opérations.

« Selon les données disponibles, pas même le plus grand centre en Grande-Bretagne à Birmingham, pas plus que les centres dans le nord de l’Europe ou dans les pays voisins, n’atteignent nos résultats », s’est félicité le directeur d’IKEM, Ondřej Viklický. Près de 300 reins, un peu plus de 150 foies, 38 cœurs, 41 pancréas, 7 îlots de Langerhans (pancréatiques), qui produisent de l’insuline, et un intestin grêle ont été transplantés.

Ce nombre d’opérations, qui a été un des plus élevés depuis la réalisation des premières transplantations en République tchèque, a été possible grâce au nombre élevé de donneurs d’organes décédés. 288 donneurs sont mors dans tout le pays, et les organes de 155 d’entre eux ont été transférés à IKEM.

Par ailleurs, en fin d’année dernière, les médecins d’IKEM et de deux hôpitaux israéliens ont procédé au premier échange de reins entre les deux pays. Trois patients tchèques et trois autres israéliens ont ainsi pu se voir greffer un nouvel organe. Il s’agissait du premier échange de ce type avec un pays n’étant pas membre de l’Union européenne.

Outre IKEM, les hôpitaux universitaires de Motol à Prague, de Brno, de Hradec Králové, de Plzeň, d’Ostrava et d’Olomouc se spécialisent également dans la transplantation d’organes.