Il n'y aura pas de fête de la société Louis Vuitton sur le pont Charles

r_2100x1400_radio_praha.png

La société Louis Vuitton arrivera-t-elle à fermer le pont Charles ? Telle était la question qu'on se posait à Prague depuis une quinzaine de jours. La célèbre marque de luxe préparait pour les 9 et 10 septembre une grande revue internationale de voitures de collection et une grande fête sur le pont Charles, monument prestigieux qui est le symbole de Prague.

Parmi les invités il y a aussi Madonna qui devait y chanter quelques chansons. Le projet et notamment l'intention de fermer le pont a provoqué cependant une réaction négative de l'opinion et de certains spécialistes. Ondrej Sefcu de l'Institut de protection des monuments historiques collabore aux préparatifs de la reconstruction du pont. Il a dit à Radio Prague :

« Moi personnellement, en tant que spécialiste chargé de surveiller ce monument, je m'intéressais plutôt aux négociations sur la réalisation technique de la fermeture du pont. Et ces négociations me semblaient tout â fait non professionnelles. Je ne sais pas si c'est la faute de la société Louis Vuitton ou des personnes qu'elle a engagées pour organiser cette manifestation, mais je n'ai appris qu'on envisageait de louer le pont que le 17 août et on ne m'a montré que des projets très vagues. Mes premières questions portaient sur la météo. Que ferait-on en cas d'une grande pluie, ou d'un vent très fort ... ? »

Selon Ondrej Sefcu, la tente qu'on envisageait de dresser sur le pont risquait d'endommager en cas d'intempéries certains éléments de son architecture et mêmes les statues baroques qui ornent ce monument. La vague de protestations qui s'est levée pour défendre le pont Charles a été impressionnante. Certains ont même voulu organiser une manifestation. Ondrej Sefcu :

« Ce projet de manifestation n'est pas venu des spécialistes professionnels, membres de l'Institut de protection des monuments historiques, mais parmi des amateurs d'histoire. Quant à nous, nous cherchons une forme officielle pour régler ce problème. Néanmoins l'idée d'une manifestation a été lancée et elle a suscité de nombreuses sympathies. Cela démontre que les citoyens sont très sensibles au sort d'un monument d'une telle importance que le pont Charles et seraient prêts à aller le défendre même si ce n'était qu'un geste symbolique. »

Les représentants de la ville qui ont autorisé la réalisation du projet ont eu beau d'objecter que la revue et la fête organisées par la marque Louis Vuitton feraient une excellente publicité à la capitale tchèque, ils ont été finalement obligés de capituler face à l'indignation générale. La fête n'aura donc pas lieu sur le pont Charles mais la municipalité mettra à la disposition de la société Louis Vuitton plusieurs localités au centre de la capitale dont un autre pont pragois et une partie des quais de la Vltava.

Nous avons voulu donner à la société Louis Vuitton la possibilité de s'exprimer sur cette question mais nous n'avons pas réussi à joindre son service de presse.