Louis Vuitton s'installera sur le pont Charles

Le pont Charles, photo: CzechTourism

Depuis quelques années on discute à Prague de la reconstruction du pont Charles qui est probablement le monument le plus célèbre de la capitale tchèque. Une fois de plus le début des travaux de reconstruction sera ajourné. Début septembre le pont sera le théâtre d'une fête organisée par la marque de luxe Louis Vuitton.

Le pont Charles, photo: CzechTourism
En faisant construire au XIVe siècle un pont de pierre l'empereur Charles IV a donné à la capitale tchèque un monument qui allait devenir son symbole. Aujourd'hui pratiquement tous les visiteurs de la ville désirent se promener sur le pont gothique orné d'une galerie de statues baroques où l'on jouit d'une belle vue de la colline du château et de quartiers historiques. La reconstruction du pont devait commencer en juillet dernier mais le début des travaux a été finalement repoussé à l'automne. Aujourd'hui il est clair que la reconstruction ne commencera qu'au printemps prochain. Selon le maire-adjoint de Prague Jan Bürgermeister, la procédure nécessaire pour choisir les compagnies qui réaliseront les travaux a été retardée par un amendement de loi sur les appels d'offre. Les ouvriers qui doivent reconstruire d'abord la chaussée du pont et ensuite remplacer les blocs de pierre désagrégés par le temps, ne commenceront leur travail qu'en avril ou mai prochain. Le coût des travaux doit atteindre 250 millions de couronnes - quelque 8,3 millions d'euros. Le problème du matériau n'est toujours pas résolu. On continue à chercher la pierre de taille qui ressemblerait au maximum à celle utilisée par les bâtisseurs du Moyen Age.

Les travaux seront organisés par étapes et on promet que le pont ne sera pas fermé au public. Cela risque d'arriver cependant, début septembre, lorsque la société Louis Vuitton, la célèbre marque de luxe, organisera sur le pont une grande fête liée au tournage d'un document sur une revue internationale de voitures historiques. Selon le journal Lidove noviny, le pont sera fermé au public d'abord partiellement et puis, les 9 et 10 septembre, complètement. Bien que la fête ait été autorisée par le maire du 1er arrondissement de Prague, Vladimir Vihan, et placée sous le patronage du maire de la capitale, Pavel Bem, elle a déclenché un tollé parmi les représentants de la ville.

D'après Jana Prihodova, maire-adjointe du Ier arrondissement de Prague citée par le journal Lidove noviny, si les conseillers de l'arrondissement avaient été informés à temps de la préparation de cette manifestation, ils auraient protesté contre la fermeture du pont. Jana Prihodova estime que la fermeture sera mal vue notamment par les habitants des quartiers historiques de Prague, habitués à traverser le pont pratiquement tous les jours. Un certain danger guette aussi les statues baroques. Les représentants de Louis Vuitton auraient refusé d'utiliser l'agence de sécurité spéciale qui garde normalement ces monuments fragiles pour confier la surveillance du pont pendant la fête à leur propre service de sécurité.