Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

La commission du contrôle budgétaire du Parlement européen critique vertement les politiques tchèques

La commission du contrôle budgétaire du Parlement européen a appelé la Chambre des députés et le Sénat à créer une commission parlementaire chargée d’enquêter sur les différentes fraudes et affaires de corruption relatives à la perception et à l’utilisation des subventions en provenance des fonds européens. La commission estime que le système tchèque a permis une multitude d’escroqueries et que les responsables des audits n’ont absolument rien contrôlé. « En 2001, le taux d’erreur en République tchèque était le plus élevé de l’Union européenne et il ne s’est pas amélioré depuis. Il y a eu un choix politique des projets financés et nous savons qu’il y a eu des pratiques de corruption », a affirmé l’Allemand Jens Geier, le chef de la délégation de la commission du contrôle de passage à Prague ces mercredi et jeudi. Les programmes régionaux notamment sont visés. « La République tchèque a malheureusement perdu beaucoup d’argent, sans parler des réparations complémentaires dans les domaines des transports et de l’environnement », a conclu Jens Geier.

Une eurodéputée allemande craint qu'Andrej Babiš soit dans une situation de conflit d'intérêts

Ingeborg Gräßle, eurodéputée allemande pour la CDU, a exprimé ses craintes qu'Andrej Babiš, ministre des Finances (ANO), propriétaire d'un empire industriel dans le monde agroalimentaire, soit dans une situation de conflit d'intérêts. Elle estime que ce risque pourrait nuire aux échanges avec la République tchèque. Ingeborg Gräßle est membre de la commission du contrôle budgétaire du Parlement européen et, à l'occasion d'une conférence de presse, elle a rappelé que la firme d'Andrej Babiš Agrofert avait reçu 2,6 millions d'euros à partir de fonds européens. Le chef de cette commission, Jens Geier, a précisé que sa collègue avait émis un avis personnel. La débat est vif en République tchèque sur la question des conflits d'intérêts autour du ministre des Finances, qui en plus de fonctions politiques et de son engagement dans le secteur privé, est également le propriétaire de nombreux médias importants en République tchèque.

Ukraine : les Tchèques de Volhynie réitèrent leur demande d’aide auprès du gouvernement

Les Tchèques de Volhynie, région du nord-ouest de l’Ukraine, vont formuler dans les prochains jours une nouvelle demande d’aide auprès du gouvernement tchèque. Début mars, une quarantaine de familles d’origine tchèque avaient sollicité le ministère des Affaires étrangères afin de favoriser leur retour en République tchèque. Elles affirment craindre une détérioration de la situation en Ukraine. Toutefois, après l’envoi d’une mission diplomatique sur place, le gouvernement a indiqué en début de semaine qu’il ne voyait pas de motifs suffisants justifiant de répondre favorablement à leur demande, estimant que leur sécurité n’était pas menacée. Selon le ministre des Affaires étrangères, Lubomír Záoralek, la demande de rapatriement serait motivée essentiellement par des intérêts économiques et sociaux.

Škoda Auto : les syndicats réclament de meilleurs salaires et conditions de travail

Les syndicats de l'entreprise Škoda Auto ont annoncé qu'ils appelleraient à la grève si un accord portant sur une revalorisation des salaires et une amélioration des conditions de travail n'est pas trouvé avec la direction avant la fin du mois de mars. Les unions syndicales arguent que les salaires réels des employés ont baissé. Ces salaires s'élèvent en moyenne à 33 000 couronnes, soit environ 1 200 euros. Les syndicats souhaitent que la direction fournisse des garanties sur le futur de l'entreprise en termes d'emploi et d'investissement. Un tel accord a été trouvé à l'usine TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile) dans la ville de Kolín, où les salaires ont été revalorisés en moyenne à hauteur de 2,4%.

Européennes : sur les 39 mouvements politiques en lice, 21 ont fourni des listes complètes

Selon le ministère de l'Intérieur, seuls 21 mouvements politiques sur les 39 qui souhaitent candidater aux élections européennes de mai prochain ont fourni des listes complètes de candidats. Deux formations politiques présentent ainsi seulement deux candidats. Il s'agit du Parti démocratique rom et d'un mouvement intitulé "AntiBursík - Stop à l'écoterrorisme", Martin Bursík étant un ex-membre du parti des Verts qui a récemment créé sa propre force politique sous le nom de LES, le Parti écologique libéral. Les mouvements politiques avaient la possibilité de proposer une liste de 28 candidats pour ces élections européennes qui auront lieu les 22 et 23 mai en République tchèque.

La Banque centrale tchèque envisage maintenir le cours de la couronne à son niveau actuel au moins jusqu'à début 2015

Le conseil bancaire de la Banque nationale tchèque (ČNB) a annoncé qu'il envisageait que soit maintenu le cours de la couronne aux alentours de 27 couronnes pour un euro au moins jusqu'au début de l'année 2015. Miroslav Singer, le directeur de la Banque nationale, l'a confirmé à l'occasion d'une conférence de presse ce jeudi. L'institution bancaire tchèque table également sur des taux directeurs très bas. Lancée par la Banque nationale tchèque à l'automne dernier, la dévaluation de la couronne tchèque a surpris l'opinion publique et a été relativement critiquée. La ČNB a assuré que cela n'entraînerait pas de hausse importante de l'inflation.

Slovaquie : cinq Tchèques pris dans une avalanche dans les Tatras

Deux alpinistes Tchèques ont été sérieusement blessés après avoir été, avec trois de leurs compatriotes, pris dans une avalanche dans le massif slovaque des Tatras et entraînés sur une centaine de mètres. Les deux hommes, âgés de 39 et 49 ans, ont été transportés en hélicoptère à l'hôpital de Poprad une fois que les premiers soins leur ont été prodigués. Deux autres alpinistes Tchèques sont morts dans des accidents dans le massif montagneux des Tatras ces dernières semaines.

Littérature : de multiples manifestations organisées à Prague pour le 100e anniversaire de la naissance de Bohumil Hrabal

De nombreuses manifestations se tiennent à Prague ce jeudi, veille du 100e anniversaire de la naissance de Bohumil Hrabal. De nouveaux livres relatifs à la vie et l’œuvre de l’un des plus grands écrivains tchèques du XXe siècle sont présentés, ainsi que de nouvelles éditions en tchèque et en anglais de ses romans. Une table ronde en présence de nombreux spécialistes et éditeurs est également organisée à l’Université Charles, tandis qu’un concert de la Garde du Château se tient à Libeň, quartier intimement lié à la vie et l’œuvre de Bohumil Hrabal. Durant toute l’année, différentes expositions seront ouvertes à la mairie du 8e arrondissement de Prague. Des représentations théâtrales et des projections de films inspirés de romans de Hrabal seront aussi proposées au public. Né à Brno le 28 mars 1914, Bohumil Hrabal, dont les principaux chefs-d’œuvre sont « Moi qui ai servi le roi d’Angleterre » et « Une trop bruyante solitude », est mort à Prague en 1997.

La Fédération tchèque de football donne son aval à une nouvelle compétition internationale de l'UEFA

La Fédération tchèque de football a annoncé accueillir positivement la création par l'UEFA de la Ligue des Nations, une nouvelle compétition destinée aux sélections nationales du continent européen. Lors du Congrès de l'Union des associations européennes de football (UEFA), qui s'est déroulé jeudi à Astana au Kazakhstan, les instances du football tchèque ont signé en faveur de cette innovation à l'instar de toutes les organisations similaires en Europe. Si la formule exacte de la Ligue des Nations n'est pas encore connue, elle devrait toutefois remplacer les matchs amicaux par une compétition entre les 54 sélections européennes réparties en quatre divisions selon leur niveau avec un système de montée et de descente. Quatre places seraient mis en jeu permettant de se qualifier directement pour l'Euro. Initialement opposée au projet, la Fédération tchèque de football a finalement revu sa position et considère que cette compétition pourra susciter plus d'intérêt et plus de recettes financières que les matchs amicaux.

Football - Heurts entre supporters : le Baník Ostrava condamné à payer une amende de 300 000 couronnes

Pour les violences survenues ce week-end entre supporters du Baník Ostrava et du Sparta Prague, la commission de discipline de la Fédération tchèque de football a condamné le club de Moravie-Silésie à payer une amende de 300 000 couronnes (près de 11 000 euros) et à jouer deux matchs à huis clos dans son enceinte du Bazaly. Le Baník Ostrava a annoncé qu'il ne ferait pas appel de cette décision tandis que le Sparta Prague a écopé d'une amende de 50 000 couronnes (plus de 1 800 euros).

Des mesures de sécurité renforcées sont par ailleurs prévues dans le cadre de la rencontre de ce vendredi qui oppose les Bohemians Prague au club d'Ostrava. Les places sont uniquement vendues dans une boutique du Ďolíček, le stade des Bohemians Prague, et les acheteurs doivent fournir leur nom et leur date de naissance. Le Baník Ostrava prend en charge la vente des tickets pour le secteur visiteur.

Du point de vue sportif, ce match comptant pour la 22e journée du championnat tchèque, la Gambrinus Liga, est important dans l'optique du maintien pour les deux clubs, lesquels pointent aux deux dernières places avec 18 points chacun.

Météo

Le soleil est bien présent et n’est pas décidé à quitter le territoire tchèque ce vendredi, jour de la fête des Soňa. Attention tout de même pour les personnes résidant au nord de la Bohême qui pourraient devoir se munir d’un parapluie si elles ne souhaitent pas être mouillées par la pluie qui risque de tomber. Les températures augmentent et vont de 13 °C à 17 °C pour les maximales.