• 21/09/2021

    489 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été dépistés en Tchéquie lundi, soit approximativement le même nombre qu’il y a une semaine. Le taux de reproduction du virus est passé de 1,14 à 1,08. Depuis fin août, ce taux reste au-dessus de 1, la valeur indiquant l’accélération de l’épidémie.

    Lundi, 164 personnes étaient hospitalisées en lien avec le Covid-19, soit dix de plus qu’à la fin du week-end et sept de plus que lundi dernier. Le nombre de cas grave tourne autour d’une trentaine depuis quelques jours.

    Le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas confirmés au cours des sept derniers jours pour 100 000 habitants, reste à 28 cas depuis cinq jours. Il est le plus élevé à Prague, où il a atteint 49 cas pour 100 000 habitants en une semaine. La capitale tchèque est suivie par la région Moravie-Silésie avec 41 cas. En revanche, la région de Liberec celle présentant le taux d’incidence le plus faible du pays avec 11 cas pour 100 000 habitants.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 21/09/2021

    La Cour européenne de justice a condamné la Pologne à payer une amende journalière de 500 000 euros faute d'avoir stoppé l'extraction de charbon dans la mine de Turów près de la frontière tchèque. La mine de lignite de Turów en Pologne a en effet continué de fonctionner, malgré la décision de mai dernier de la CJUE d'arrêter immédiatement les activités minières. La décision de la CJUE faisait suite à une plainte déposée par le gouvernement tchèque, qui affirme que l'activité minière à la frontière des deux pays cause des dommages graves, potentiellement irréversibles. La CJUE a ordonné l'arrêt de l'activité minière jusqu'à son verdict dans ce litige.

    La République tchèque considère cette décision comme un succès, mais a fait savoir qu’elle préférait conclure un accord plutôt que de bénéficier des amendes infligées à Varsovie. «  Nous voulons, et j’espère que la Pologne le veut aussi, conclure un accord. Il ne s’agit pas seulement d’argent, de quelques compensations, mais de conditions techniques qui doivent être remplies avant toute poursuite de l’exploitation minière  », a précisé le ministre tchèque de l’Environnement, Richard Brabec.

    Les négociations entre les deux pays voisins, membres du groupe de Visegrád, se déroulent depuis des mois, mais sans résultat jusqu’à présent.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 21/09/2021

    La Commission européenne a rejeté la demande de la Tchéquie de reporter de 60 jours son rapport sur la manière dont le contrôle des conflits d'intérêts dans la distribution des subventions de l'UE avait été amélioré. Dans une lettre adressée aux autorités tchèques vendredi dernier, la Commission fixe la date limite au mercredi 22 septembre, selon le site iRozhlas.cz.

    La Commission européenne a récemment mis en garde Prague, lui rappelant que si le gouvernement n'introduisait pas un mécanisme efficace de contrôle des conflits d’intérêts, elle pourrait suspendre le versement des subventions jusqu'à ce qu’il soit effectif.

    Un audit de la Commission européenne a conclu en avril dernier que le Premier ministre Andrej Babiš continuait d'influencer Agrofert, la société qu’il a créée, et ce, en dépit du placement de ses actifs dans des fonds fiduciaires.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 21/09/2021

    La République tchèque va débloquer une aide humanitaire à hauteur de 75 millions de couronnes à destination de l'Afghanistan. Cette aide a été approuvée lundi par le gouvernement, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué de presse. L'argent est destiné aux soins de santé, mais également à l'assistance aux femmes et aux enfants et au soutien des pays voisins de la région.

    Le ministère des Affaires étrangères a proposé de transférer 40 millions de couronnes, approuvés en juillet par le gouvernement pour soutenir les forces de défense et de sécurité afghanes et le développement durable du pays, vers cette aide. Le ministère fournira également 5 millions de couronnes supplémentaires sur son budget, les 30 millions restants seront alloués par le ministère de l'Intérieur.

    Cette aide financière sera distribuée en coopération avec l'Union européenne et les Nations unies.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 20/09/2021

    Avec près de 700 000 passager accueillis en août, l’aéroport de Prague a vu sa fréquentation augmenter de 102 % comparé à la même période de l’année précédente. Il s’agit toutefois d’une baisse de 65% par rapport à la période qui a précédé la crise du Covid-19.

    Les vols à destination de la Grèce et de Burgas, en Bulgarie, ont été les plus fréquentés en août dernier. Actuellement, plus de 100 destinations sont desservies au départ de Prague, a déclaré ce lundi la société Letiště Praha.

    Les transporteurs reprennent progressivement leurs vols en septembre. Par exemple, SAS renouvelle sa liaison avec Stockholm, SkyUp Airlines proposera une nouvelle liaison avec Kiev, tandis que Transavia France a repris ses vols vers Paris et Eurowings vers Hambourg.

  • 20/09/2021

    Le ciel sera nuageux avec éclaircies sur l’ensemble du territoire tchèque mardi, jour de fête des Matouš. Les températures seront comprises entre 12°C et 16°C.

  • 20/09/2021

    Il y a un an, le 20 septembre 2020, la rivière Bečva, en Moravie, a été contaminée au cyanure. Il s’agissait de la pire catastrophe écologique survenue en Tchéquie depuis des dizaines d’années, la pollution ayant tué tous les organismes vivants le long d’un tronçon de 40 km de la rivière, notamment plus de 40 000 poissons.

    Dans son rapport publié ce lundi, une commission parlementaire a critiqué la procédure de prélèvement et d’analyse d’échantillons d’eau et de poissons effectuée immédiatement après l’accident par les autorités régionales. Selon les députés, l’action des employés de l’Inspection tchèque de l’environnement n’a pas été suffisamment rapide et efficace.

    L’enquête visant à identifier le responsable de l’accident est toujours en cours. En juin dernier, la police tchèque a annoncé avoir engagé des poursuites pénales contre une personne physique et l’entreprise de traitement des eaux usés Energoaqua. L‘entreprise chimique Deza appartenant au groupe Agrofert fondé par le Premier ministre Andrej Babiš a également été soupçonnée de la pollution de la rivière.

  • 20/09/2021

    Le nombre de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer a plus que doublé au cours des dix dernières années en République tchèque, selon les données publiées par l'Institut d'information médicale (ÚZIS) à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer organisée le 21 septembre.

    En 2020, environ 111 400 personnes en République tchèque ont souffert d’une forme de démence. Chez 61% des patients, les médecins ont diagnostiqué la maladie d’Alzheimer. Les autres patients sont atteintes de troubles apparentés, selon les informations communiquées par les spécialistes de l’institut ÚZIS. Selon eux, de nombreux cas de la maladie ne sont toutefois pas diagnostiqués en Tchéquie et le nombre réel de personnes touchées par cette pathologie pourrait s’élever à 160 000. Il risque d’augmenter à 280 000 d’ici 2050.

  • 20/09/2021

    Près de 280 écoles secondaires de toute la République tchèque organisent ces lundi et mardi des élections fictives à la Chambre des députés. Le scrutin est organisé par l’ONG Člověk v tisni (L’Homme en détresse). L’objectif du projet et de familiariser les jeunes entre 15 et 18 ans avec le système électoral, d’augmenter leur intérêt pour la politique et la vie publique.

    Par exemple au lycée de Teplice en Bohême du Nord, ces élections fictives ont mobilisé plus de la moitié des étudiants concernés, selon le professeur des sciences sociales Stanislav Vašků.  Les étudiants peuvent choisir parmi les 22 partis et mouvement politiques qui se présentent aux élections législatives prévues en République tchèques les 8 et 9 octobre prochain.

  • 20/09/2021

    Quelque 182 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés en République tchèque dimanche, soit 46 de plus qu’il y a une semaine. Le nombre de personnes hospitalisées s’est élevé à environ 150. Une trentaine de patients nécessitent des soins intensifs. A titre de comparaison, 500 personnes étaient prises en charge à l'hôpital en raison de Covid-19 il y a un an de cela, dont 90 dans un état grave.

    Le pays compte actuellement un peu plus de 5 000 cas actifs de la maladie. Le taux de reproduction du virus a légèrement augmenté dimanche, pour s’élever à 1,14. Depuis le début de l’épidémie, en mars 2020, 1,69 million de cas de Covid-19 ont été confirmés en Tchéquie. Plus de 30 400 personnes sont mortes des suites de la maladie, dont une dizaine au cours de la semaine dernière.

    A ce jour, près de 5,9 millions de personnes ont été complètement vaccinées, soit environ 55% de la population.

Pages