• 22/01/2021

    Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Bernard Papánek, l’un des derniers témoins tchécoslovaques des batailles de Tobrouk et de Dunkerque, est décédé à l'âge de 101 ans, a informé, jeudi, la Télévision tchèque.

    En 1939, Bernard Papánek a rejoint, en Palestine, les forces armées tchécoslovaques. Il a notamment participé, sous le commandement britannique, aux opérations en Afrique du Nord, ainsi qu’au siège du port de Dunkerque, lors duquel il a été gravement blessé, en décembre 1944.

    Harcelé par la police du régime communiste, Bernard Papánek s’est exilé, dans les années 1960, en Israël. Il a passé les dernières années de sa vie en Slovaquie.

  • 22/01/2021

    La France sera l’invitée d’honneur de la foire Le monde du livre (Svět knihy) prévue du 10 au 13 juin à Prague, ont annoncé les organisateurs cette semaine. Le salon devrait également accorder une attention particulière à la littérature polonaise qui devait être mise à l’honneur lors de l’édition 2020, annulée en raison de la pandémie.

    D’après le directeur de la foire Radovan Auer, l’événement devrait être organisé au Palais industriel de Prague-Holešovice, ainsi dans d’autres lieux et même en extérieur, pour réduire le risque de propagation du coronavirus. Les visiteurs devraient avoir l’occasion de passer des tests antigéniques sur place.

  • 22/01/2021

    Selon les chiffres publiés par les 27 pays qui reflètent la situation épidémique en Europe du 4 au 17 janvier, la République tchèque est, derrière l’Irlande, le deuxième pays de l'Union européenne avec le plus grand nombre de contaminations pour 100 000 habitants sur deux semaines.

    L’Irlande compte plus de 1 400 nouveaux cas sur 100 000 habitants, tandis que la République tchèque 1 362. Le Portugal et la Slovénie également ont passé la barre des 1 000 cas.

    Avec ses 223 décès sur 100 000 habitants, la République tchèque occupe la 2e place au sein de l’UE en termes de mortalité, derrière la Slovénie (231 décès).

  • 22/01/2021

    Le dernier bilan du ministère tchèque de la Santé publié ce vendredi fait état de plus de 7 400 nouveaux cas de contamination au Covid-19, soit le chiffre le plus bas enregistré au cours de cette semaine. Quelque 15 130 décès sont toutefois à déplorer en Tchéquie depuis le début de la pandémie en mars dernier.

    En l’espace d’une semaine, le pays a enregistré 1 000 décès liés au Covid-19, le nombre journalier de victimes dépassant les 150 depuis le début de l’année.

    Plus de 6 100 patients restent hospitalisés, dont environ 1 040 sont en soins intensifs ou en réanimation.

  • 22/01/2021

    Le gouvernement a prolongé, ce vendredi, l'état d'urgence sanitaire jusqu’au 14 février prochain. Cette prolongation, rejetée par l’opposition, avait été avalisée, jeudi soir, par la chambre basse du Parlement, grâce aux voix des députés communistes. Ces derniers demandent néanmoins le retour d’une partie des élèves dans les écoles et la réouverture des stations de ski.

    Prolongé à plusieurs reprises depuis son rétablissement au mois d’octobre, l’état d’urgence permet au gouvernement d’adopter diverses mesures en lien avec la pandémie de Covid-19, sans avoir besoin de l’aval du Parlement.

  • 21/01/2021

    Organisé tous les dix ans, le recensement général de la population se tiendra bien comme prévu du 27 mars au 11 mai, et ce malgré la situation sanitaire actuelle. Le ministère de la Santé a donné son feu vert, après qu’un report de six mois a été envisagé par la cellule de crise du gouvernement. Un amendement à la loi aurait toutefois été nécessaire pour cela.

    Le dernier grand recensement en République tchèque a été organisé en 2011. Cette année, le bulletin à remplir sera simplifié, avec une partie des données qui sera recueillie par l’Office tchèque des statistiques auprès des registres publics. Le formulaire pourra également être rempli en ligne, mais seulement jusqu’au 9 avril.

  • 21/01/2021

    Une majorité de Tchèques commandent actuellement à manger dans les restaurants, profitant du système de vente à emporter qui reste autorisé. Selon un sondage de la société Up Česká republika, dont les résultats ont été publiés ce jeudi, 62% des personnes interrogées se déplacent régulièrement pour aller chercher un plat. Soit ils font leur choix directement sur place, se disant prêts à attendre jusqu’à dix minutes, soit ils commandent par téléphone avant de se déplacer.

    78% indiquent que la vitesse du service est importante, 15% se disent prêts à attendre plus d’une heure une livraison à domicile ou sur leur lieu de travail. Autre donnée intéressante : en raison de la crise du coronavirus, un grand nombre de Tchèques ont pris l’habitude de déjeuner vers 12h30, soit environ une heure plus tard que d’habitude. Selon la même étude, environ deux cinquièmes des restaurants dans le pays, qui sont tous de nouveau fermés depuis le mois de décembre, ont proposé un service de vente de plats à emporter en janvier.

  • 21/01/2021

    Aucune évolution notable n’est attendue pour ce vendredi, jour de la fête des Slavomír et Slavomíra, et plus généralement pour le restant de la semaine. Le ciel reste essentiellement nuageux sur la plus grande partie du territoire, avec un peu de pluie dans l’ouest.

    Les températures restent positives puisqu’elles varient entre 4 °C et 10 °C. Le soleil se lève à 7h45 et se couche à 16h38.

  • 21/01/2021

    Alors que tous les musées, galeries et autres institutions culturelles sans exception sont toujours fermés en raison de l’épidémie de coronavirus, la grande exposition « Les rois du soleil » au Musée national à Prague a été prolongée de quatre mois jusqu’au 6 juin. Temps fort de la vie culturelle en République tchèque en 2020, l’exposition, ouverte en septembre dernier, est consacrée à l’Egypte ancienne et aux 60 années de travaux des égyptologues tchèques.

    La direction du musée a fait savoir qu’un accord avait été trouvé avec le Conseil suprême des Antiquités égyptiennes, l'organisme gouvernemental chargé du patrimoine culturel de l'Égypte, et les différents musées qui prêtent leurs objets d’art à cette occasion. Malgré les mesures de restriction, 65 000 personnes ont visité l’exposition en l’espace de 65 jours d’ouverture du musée.

    De même, l’exposition « Rembrandt : portrait d’un homme » à la Galerie nationale, qui devait s’achever le 31 janvier, a été prolongée jusqu’au 21 mars.

  • 21/01/2021

    Comme attendu, le ministère des Finances a revu à la baisse sa prévision de croissance de l’économie tchèque pour 2021. Dans la nouvelle estimation publiée mercredi, un taux de 3,1% est désormais prévu, soit 0,8 point de moins que lors du dernier pronostic établi en septembre.

    A la baisse a également revu la récession attendue pour 2020 avec un taux qui serait finalement de 6,1%, soit 0,5 point de moins. Si l’économie tchèque ne s’est rétractée « que » de 5% au troisième trimestre, en revanche une récession interannuelle de l’ordre de 10,8% avait été enregistrée au deuxième trimestre. Conséquence essentiellement de la crise du coronavirus,. il s’agissait alors de la baisse la plus importante du produit intérieur brut dans l’histoire du pays depuis 1993.

Pages