• 15/01/2022

    Le ministre de la Santé Vlastimil Válek a déclaré, vendredi, que seuls les professionnels de santé et les employés des services sociaux seraient dispensés de quarantaine et d’isolement et pourraient se rendre au travail même en cas de test de dépistage positif, dans des conditions définies par les services d’hygiène. Selon le ministre, ce système serait appliqué « en cas d’urgence », afin d’assurer la continuité des soins dans les hôpitaux et les établissements sociaux. Le ministre a toutefois précisé que les professionnels concernés « ne devraient pas présenter de symptômes de Covid-19 », pour minimiser le risque de propagation du virus sur le lieu de travail.

    Le ministre de l’Intérieur Vít Rakušan avait précédemment évoqué plusieurs autres professions susceptibles d’être également dispensées d’isolement (les travailleurs dans les transports ou l’énergétique p. ex.), mais aucune décision en ce sens n’est tombée ce vendredi.

  • 15/01/2022

    Lundi 10 janvier, 3 3381 cas de Covid-19 ont été confirmés par la méthode PCR chez les élèves et enseignants tchèques, tandis que dans la semaine du 3 janvier, près de 1 400 cas de contamination ont été recensés lors de chaque journée de dépistage (le lundi 3 janvier et le jeudi 6 janvier).  Le taux de positivité est passé de 0,1% à 0,3% en l’espace d’une semaine. A compter de la semaine prochaine, les tests antigéniques (confirmés ensuite, en cas de positivité, par un tests PCR) seront effectués dans les établissements scolaires une fois par semaine seulement, le lundi.

    Vendredi, près de 13 100 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés en République tchèque. Le nombre de nouvelles infections a presque doublé comparé au vendredi précédent. En revanche, le nombre de patients hospitalisés continue à baisser : vendredi, il s’est élevé à 1 802, dont 339 malades dans un état grave.

    Les statistiques journalières du ministère de la Santé ne prennent pas en considération des cas de réinfection qui se multiplient, eux-aussi, probablement en lien avec la propagation du variant Omicron : vendredi, 1 687 cas de réinfection ont été recensés en Tchéquie, trois fois de plus que le vendredi précédent.

  • 15/01/2022

    En Pologne, plusieurs dizaines d’activistes tchèques, allemands et polonais se sont rassemblés, ce samedi, à l’entrée de la mine de lignite de Turów, non loin de la frontière tchèque et allemande, pour revendiquer la fin de l’exploitation de celle-ci. En raison des mesures sanitaires en vigueur en Pologne, les organisateurs ont renoncé à la tenue d’une protestation massive.

    La mine de Turów fournit du charbon principalement à une centrale électrique voisine. Leur propriétaire, le groupe PGE, entend élargir la mine et poursuivre l’exploitation du lignite jusqu’en 2044.

    Varsovie a autorisé l’expansion malgré les objections des pays voisins qui craignent des nuisances sonores, une faible alimentation en eau potable ainsi que la pollution de l’air. La République tchèque a porté l’affaire devant la Cour de justice de l’UE qui a ordonné en mai dernier à la Pologne se suspendre les l’exploitation : une décision rejetée par la Pologne.

    La Tchéquie et la Pologne tentent de résoudre le différend par un accord intergouvernemental. Nouvelle ministre tchèque de l’Environnement, Anna Hubáčková (Parti chrétien-démocrate) a déclaré vouloir reprendre les négociations le plus rapidement possible. Elle devrait rencontrer son homologue polonaise, Anna Moskwa, à Varsovie la semaine prochaine.

  • 15/01/2022

    La Tchèque Barbora Krejčíková (n°3) s’est inclinée face à l’Espagnole Paula Badosa (n°5) 3-6, 6-4, 6-7, samedi, en finale du tournoi WTA de Sydney.

    Il s’agit d’un troisième sacre de Badosa sur le circuit, alors que Barbora Krejčíková, 26e ans et 4e joueuse du monde, tentait de remporter le quatrième tournoi de sa carrière, après sa victoire à Roland Garros en 2021.

    Les deux joueuses vont désormais prendre le chemin de Melbourne, où Krejčíková affrontera l’Allemande Andrea Petkovic au premier tour de l’Open d'Australie.

  • 14/01/2022

    En 2021, la police tchèque a interpellé 11 170 étrangers sans titre de séjour légal, soit 4 077 personnes de plus que l’année précédente. Il s’agissait le plus souvent des ressortissants ukrainiens, moldaves et afghans. Les données ont été publiés ce vendredi par la police des étrangers. Ainsi, le nombre de personnes séjournant illégalement en République tchèque a été le plus important depuis 2008, a précisé l’agence de presse tchèque ČTK.

    Cependant, la situation a été fortement impactée par la crise du Covid-19, ont expliqué les représentants de la police. Selon eux, de nombreux étrangers interpellés sont entrés légalement en République tchèque, mais ils ont enfreint les mesures sanitaires imposées par le gouvernement.

    Le nombre de réfugiés ayant utilisé la République tchèque comme pays de transit a également augmenté de plus de 800 personnes comparé à 2020, pour atteindre 1 330. La plupart venaient d’Afghanistan et de Syrie et se dirigeaient de la Slovaquie vers l’Allemagne.

  • 14/01/2022

    Samedi, jour de fête des Alice, nous devrions bénéficier d’un beau temps ensoleillé en République tchèque, avec les températures entre 2°C et 6°C.

  • 14/01/2022

    Une vingtaine de manuscrits rares issus des collections de la Bibliothèque nationale sont exposés dès ce vendredi et jusqu’au dimanche 16 janvier dans la chapelle des miroirs (Zrcadlová kaple) du Klementinum, au centre de Prague. On trouve parmi eux la Bible illustrée de Velislav, écrite vers 1340, et un fragment de la Chronique de Dalimil, rédigé en latin.

    Ces précieux documents évoquent, entre autres, la vie de la princesse Ludmila, première sainte de Bohême, morte il y a 1 100 ans. La Bibliothèque nationale les montre exceptionnellement au public dans le cadre de son exposition intitulé « Le livre et le voile » qui met à l’honneur, jusqu’à fin janvier, cette femme célèbre de l’histoire tchèque.

  • 14/01/2022

    Pour le gouvernement de coalition de cinq partis dirigé par le Premier ministre Petr Fiala (ODS), l’épreuve du vote de confiance des députés commencée mercredi 12 janvier s'est terminée par un vote positif jeudi soir, après 23 h de débats. Le gouvernement, issu des élections législatives d’octobre 2021 dispose de 108 mandats dans la Chambre des députés qui compte 200 sièges.

    Jeudi, 106 députés présents de la majorité ont donné confiance à leur coalition gouvernementale (composée donc du Parti civique démocrate ODS, des chrétiens-démocrates du KDU-ČSL, du TOP 09, du Parti pirate et du mouvement des Maires et Indépendants STAN), tandis que 87 députés du mouvement ANO de l’ancien Premier ministre Andrej Babiš et du parti d’extrême droite SPD ont voté contre.

    A l’issue du vote, Petr Fiala s’est félicité du fait que la République tchèque avait un gouvernement « à part entière » qui pouvait désormais réaliser son programme. L’objectif du nouveau cabinet est notamment de réduire le déficit du budget de l’Etat est de lutter contre l’inflation toujours croissante.

  • 14/01/2022

    Le romancier Jaroslav Rudiš recevra le prix Karel Čapek, décerné par le PEN Club tchèque, à l’occasion d’une cérémonie prévue le 24 janvier prochain au théâtre Archa à Prague.

    Installé à Berlin, Jaroslav Rudiš, 49 ans, se range parmi les principales figures de la jeune génération littéraire tchèque. Deux de ses romans ont été publiés en français : « La Fin des punks à Helsinki » par Books Editions et « Avenue nationale » par Mirobole Editions. Il est titulaire de nombreux prix, dont l’Ordre du mérite de la République fédérale d'Allemagne ou le prix littéraire tchèque Jiří Orten.

    Le prix Karel Čapek distingue depuis 1994 des personnalités dont l'œuvre littéraire a contribué de manière significative à la promotion ou à la défense des valeurs démocratiques et humanistes.

    Du 22 au 24 janvier, le PEN Club tchèque organisera au théâtre Archa une série de manifestations consacrées à la pièce R.U.R. de Karel Čapek, dans laquelle est apparu pour la première fois le mot « robot ». En 2021, 100 ans se sont écoulés depuis sa première représentation au Théâtre national de Prague.

  • 14/01/2022

    Lauréate de Roland Garros en 2021, la Tchèque Barbora Krejčíková s’est qualifiée pour la finale du tournoi WTA de Sydney. Elle a écarté sept balles de match pour battre, ce vendredi, l’Estonienne Anett Kontaveit 0-6, 6-4, 7-6 (12).

    Quelques jours avant le début de l’Open d’Australie, Barbora Krejčíková 26 ans, peut ainsi remporter le quatrième titre de sa carrière. Samedi, elle sera opposée en finale à l’Espagnole Paula Badosa.

Pages