• 24/11/2020

    La situation est tendue en cette fin novembre au Sahara occidental. "La République tchèque suit de près la situation dans la zone tampon de Guergarate à la frontière maroco-mauritanienne, où opère la mission de maintien de la paix de la MINURSO", peut-on lire dans le communiqué publié lundi par la diplomatie tchèque.

    "Avec d'autres pays de l'UE, nous saluons l'engagement du Maroc à maintenir le cessez-le-feu négocié par l'ONU en 1991, et nous appelons le Front Polisario à faire de même. Dans le même temps, nous appuyons la reprise rapide du dialogue politique sous les auspices de l’ONU pour trouver une solution durable à l’avenir du Sahara occidental dans le respect des principes du droit international", ajoute le ministère des Affaires étrangères.

  • 24/11/2020

    L'arbre de Noël traditionnel a été érigé sur la place de la Vieille ville (Staroměstské náměstí) de Prague après son arrivée lundi soir. L'épicéa - originaire de Kammený přívoz en Bohême centrale - sera décoré dans les prochains jours avant d'être illuminé aux couleurs nationales ce week-end.

    Cependant, compte tenu de la situation du Covid-19, la cérémonie d'allumage traditionnelle n'aura pas lieu cette année. La municipalité a annoncé que des images de l'événement seront diffusées en ligne. A Brno, deuxième ville du pays, le sapin de Noël a été transporté dans un chariot tiré par des chevaux.

    Les marchés de Noël traditionnels ont également été annulés en raison de la situation sanitaire.

  • 24/11/2020

    Le ministre tchèque de la Santé, Jan Blatný, a indiqué que le cabinet tiendra une réunion spéciale dimanche en vue d'un éventuel assouplissement des restrictions en vigueur dans la perspective de permettre la réouverture des magasins, restaurants et autres services lundi 30 novembre. A cette date, les écoles primaires rouvrent également leurs portes à tous les élèves au moins partiellement.

    À l'heure actuelle, la République tchèque est au quatrième niveau d'alerte PES mais l'indice du gouvernement pour le calcul du risque Covid équivaut au troisième niveau. Si cela est maintenu pendant une période de sept jours, certaines restrictions seront supprimées.

  • 24/11/2020

    La série télévisée tchèque #martyisdead a remporté lundi soir l'Emmy international dans la catégorie des formats courts, devenant ainsi la première production de République tchèque à recevoir ce prix prestigieux. La série de huit épisodes a pour sujet l'impact des réseaux sociaux sur un adolescent.

    Réalisée le jeune réalisateur Pavel Soukup, cette série a été produite par Mall TV, la société de production Bionaut et cz.nic.

  • 23/11/2020

    Le ministre des Affaires étrangères Tomas Petříček estime que le gouvernement devrait écouter les mises en gardes des services de renseignement quant aux choix du fournisseur d’un nouveau réacteur à la centrale nucléaire de Dukovany. S'exprimant pour la Radio tchèque, le chef de la diplomatie a rappelé que cet investissement serait un des plus importants dans l'histoire du pays, et qu'il était également crucial en termes de sécurité énergétique et de sécurité tout court. Selon lui, le choix d'un fournisseur russe ou chinois accroîtrait la dépendance de la Tchéquie vis-à-vis de ces pays.

    A noter encore que le Premier ministre tchèque Andrej Babiš et le ministre de l’Industrie et du Commerce Karel Havlíček ont rencontré, vendredi à Prague, le PDG du groupe Electricité de France (EDF) Jean-Bernard Lévy, selon le site d’information SeznamZprávy.cz. L’appel d’offres pour le fournisseur d’un nouveau réacteur à Dukovany devrait être lancé en décembre prochain par le groupe énergétique ČEZ, majoritairement contrôlé par l’Etat tchèque. Parmi les sociétés intéressées figurent, hormis EDF, l’entreprise d’Etat russe Rosatom, China General Nucelar Power, la société coréenne KHNP ou encore les Américains de Westinghouse.

    Fin octobre, un groupe composé de 31 parlementaires membres de partis de l’opposition avait adressé une lettre ouverte au gouvernement dans laquelle il appellait celui-ci à empêcher les sociétés russes et chinoises de participer à l’appel d’offres pour l’extension de la centrale nucléaire de Dukovany

    Auteur: Anna Kubišta
  • 23/11/2020

    La Poste tchèque prévoit de supprimer 2 371 postes au 1er mars 2021 et de licencier environ 1 500 personnes, en raison de l'existence de postes non-occupés, selon le site Echo24.cz. Les personnes licenciées se verront proposer des cours de requalification, a fait savoir le porte-parle de l'entreprise.

    Selon le site Echo24.cz, le plus grand nombre de licenciements devrait concerner la ville de Prague. Les employés de guichet et les facteurs, mais aussi les chauffeurs devraient faire partie des emplois les plus touchés.

    Actuellement, la Poste tchèque emploie quelque 29 000 personnes et gère 3 200 succursales. L'an dernier, elle a accusé des pertes s'élevant à 363 millions de couronnes.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 23/11/2020

    Mardi, jour de fête des Emílie, météo variable entre éclaircies en plaines et brouillard sur les sommets. Les températures seront en baisse : 4 °C pour les moyennes maximales.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 23/11/2020

    Le ministre de la Santé Jan Blatný veut revoir la stratégie de dépistage du Covid-19 en proposant des tests antigéniques à répétition pour des groupes de personnes précis. Le ministre a également émis la possibilité d'une contribution financière de l'Etat aux entreprises responsables qui testent actuellement leurs employés à leurs frais.

    S'exprimant pour la chaîne de télévision privée TV Prima, Jan Blatný a précisé que le système de testing actuel en Tchéquie s'élevait à deux, voire trois milliards de couronnes par mois, estimant qu'une somme aussi importante devait être investie raisonnablement.

    Le ministre a déclaré que la stratégie de dépistage du Covid-19 allait probablement être davantage ciblée sur les groupes à risque.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 23/11/2020

    Une toile du peintre tchèque Bohumil Kubišta, Nature morte aux pivoines, a été adjugée dimanche pour 17,11 millions de couronnes à l'occasion d'une vente aux enchères en ligne. Le prix de départ du tableau était de 13,8 millions de couronnes. Selon la société European Arts qui organisait la vente, il s'agit de la deuxième œuvre la plus chère de Bohumil Kubišta dans une vente aux enchères.

    Selon l'opérateur de vente aux enchères, cette toile marque le passage du peintre tchèque d'un style expressionniste à une nouvelle impulsion artistique, inspirée du post-impressionnisme français dans la lignée de Paul Cézanne ou Edouard Manet. Bohumil Kubišta (1884-1918) a connu plusieurs phases de création, mais il est passé à la postérité pour son travail sur les formes et ses toiles cubistes.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 23/11/2020

    En raison de la légère amélioration de la situation sanitaire, certaines mesures de restriction imposées par le gouvernement tchèque pour endiguer l'épidémie de coronavirus sont assouplies à compter de ce lundi. Le pays est passé ce lundi au niveau quatre d'alerte épidémiologique, au lieu du niveau cinq bien plus strict.

    Ainsi, le couvre-feu est repoussé à 23h au lieu de 21h comme c'était le cas jusqu'à présent. Les magasins et les points de retrait de vente à emporter des restaurants peuvent également désormais rester ouverts jusqu'à 23h. Le nombre maximum de personnes présentes aux enterrements, noces ou messes passe de 15 à 20.

    Concerts et pièces de théâtre peuvent désormais être organisés, mais sans public, et dans le but d'une retransmission télévisée ou en ligne.

    Auteur: Anna Kubišta

Pages