• 19/02/2024

    Des centaines d'agriculteurs tchèques sont arrivés en tracteurs tôt lundi matin pour manifester devant le ministère de l'Agriculture à Prague contre la hausse des coûts, la lourdeur de la réglementation, les produits bon marché en provenance d'Ukraine et le "Green Deal" de l'UE. La manifestation a partiellement bloqué la circulation sur la principale artère de Prague, la "magistrála".

    Les principales organisations agricoles ont pris leurs distances avec cette manifestation de lundi et entendent se joindre au mouvement européen de protestation prévu ce jeudi.

  • 19/02/2024

    Grande cérémonie dimanche soir dans la patinoire de Pittsburgh aux Etats-Unis, à l'occasion du retrait officiel du maillot floqué du numéro 68 porté par Jaromír Jágr pendant toute sa carrière et notamment lors de ses années chez les Penguins, marquées par de nombreux buts et trophées.

    "J'ai passé les meilleures années de ma vie ici. Je suis très honoré", a déclaré l'attaquant de 52 ans, toujours en activité, sous les acclamations des supporters. Il a ensuite participé à l'échauffement d'avant-match avec l'équipe sur la glace.

    Jaromír Jágr porte le numéro 68 en souvenir de l'écrasement du Printemps de Prague orchestré par le Kremlin et également parce que 1968 est l'année de la mort de son grand-père.

  • 18/02/2024

    De la pluie annoncée dans la nuit de dimanche à lundi et un ciel couvert en journée ce 19 février à Prague, avec 8°C max.

  • 18/02/2024

    Les mondiaux de biathlon se sont terminés ce dimanche après une dizaine de jours de compétition qui a pu être organisée à Nové Město na Moravě malgré le manque de neige et des températures bien supérieures à 0°C. Les dernières courses ce dimanche étaient la mass start des femmes remportée par la Française Justine Braisaz-Bouchet devant l'Italienne Lisa Vittozzi et une autre Française, Lou Jeanmonnot, ainsi que la mass start des hommes remportée par le Norvégien T.J Boe devant le Letton Rastorgujevs et le Français Fillon-Maillet.

    Au tableau des médailles, la France termine première de ces mondiaux devant la Norvège et l'Italie.

  • 18/02/2024

    La sprinteuse tchèqueKarolína Maňasová a battu deux fois le record national du 60 mètres lors des championnats nationaux d'athlétisme en salle qui se sont déroulés samedi à Ostrava. Tout d'abord, elle a amélioré de trois centièmes le record précédent, qu'elle détenait depuis janvier avec Klára Seidlová, pour le porter à 7,20 secondes. Puis, lors de la finale, elle a été encore plus rapide et a établi un nouveau record de 7,15 secondes.

    Grâce à ce chrono, l'athlète de 20 ans s'est qualifiée pour les Championnats du monde en salle de Glasgow en mars.

  • 18/02/2024

    L'Etat tchèque a versé environ 16,33 milliards CZK sous forme de prestations humanitaires aux réfugiés de guerre ukrainiens depuis le début de l'invasion russe en 2022 jusqu'à la mi-février 2024. L'État a également contribué aux budgets des ménages tchèques qui ont hébergé des réfugiés. Au total, il leur a versé 2,84 milliards de CZK en paiements de solidarité. Ces chiffres sont basés sur les rapports mensuels du ministère du Travail concernant les prestations versées et sur les données de cette année obtenues par l'agence ČTK auprès de l'Office du travail. Selon le ministre du Travail, Marian Jurecka, les réfugiés ont déjà commencé à rembourser l'aide qu'ils ont reçue sous forme de cotisations sur leurs revenus et pourraient avoir payé entre 12 et 15 milliards de CZK l'année dernière. Le ministre de l'Intérieur, Vít Rakušan, a récemment déclaré que le montant payé cette année dépassera largement l'aide fournie.

    Selon le ministère de l'intérieur, quelque 383 000 réfugiés ukrainiens se trouvaient en Tchéquie au début de cette semaine, munis de visas de protection temporaire. Les trois quarts d'entre eux sont des enfants, des femmes et des personnes âgées. Il y a parmi eux 98 000 enfants et jeunes de moins de 18 ans, 170 200 femmes entre 18 et 65 ans et 15 500 personnes de plus de 65 ans.

  • 18/02/2024

    Les présidents tchèque et ukrainien se sont rencontrés à Munich dans le cadre de la 60e conférence sur la sécurité. "J'ai eu une réunion très spécifique et informative avec le président de la République tchèque Petr Pavel. Nous avons discuté du soutien à la défense de l'Ukraine, du renforcement de la coopération entre les industries de défense de nos pays et de la production commune d'armes. Nous apprécions le soutien de la République tchèque à la formule de paix ukrainienne, ainsi que l'assistance globale à notre pays et à notre peuple", a indiqué Volodymyr Zelensky. La veille, le président tchèque avait évoqué les importants stocks de munitions qui pourraient potentiellement être envoyés à l'Ukraine.

    "J'ai confirmé une fois de plus au président Zelensky que la République tchèque continuera à soutenir l'Ukraine sur les plans diplomatique, financier et militaire. L’Ukraine doit savoir qu’elle n’est pas seule dans son combat. L'agresseur ne doit pas gagner à cause de notre « fatigue de guerre »", a indiqué le président tchèque sur le réseau X.

  • 18/02/2024

    Des centaines d'agriculteurs tchèques prévoient de se joindre à la manifestation de lundi à Prague contre la hausse des coûts, les réglementations trop strictes en vigueur, la concurrence déloyale des produits en provenance d'Ukraine et le "Green Deal". Selon l'organisateur de la manifestation, Zdeněk Jandejsek, ancien président de la Chambre de l'agriculture et chef du groupe agro-industriel Rabbit, près d'un millier de tracteurs devraient entrer dans la capitale par six routes dès 5 heures du matin lundi. L'objectif affiché est de bloquer la 'magistrala', la principale artère qui traverse la capitale.

    Le conseil municipal de Prague a mis en garde les automobilistes contre de graves complications de circulation. Certaines organisations agricoles et l'actuelle direction de la Chambre de l'agriculture ont pris leurs distances par rapport à la manifestation, affirmant qu'elles n'avaient pas l'intention de prendre en otage les citoyens.

  • 17/02/2024

    Environ 300 manifestants se sont rassemblés devant l'ambassade de Russie à Prague vendredi soir après l'annonce de la mort en prison de l'opposant Alexeï Navalny. Les manifestants ont apporté des fleurs, allumé des bougies et brandi des pancartes. Sur un arbre voisin, ses partisans ont collé une photo de Navalny et une inscription en cyrillique : "Nous n'oublierons pas et nous ne pardonnerons pas", une phrase que Navalny a souvent utilisée dans le passé pour dénoncer les pratiques du Kremlin. "Poutine est un assassin" pouvait-on lire sur une autre pancarte en tchèque.

    Des fleurs continuent d'être déposées ce week-end au même endroit sur la Place Boris Nemtsov, figure de l'opposition russe assassinée. L'ambassade russe à Prague se trouve dans le quartier de Prague 6 où la toponymie rend désormais hommage à ceux qui ont payé de leur vie leur opposition à Poutine, dont Nemtsov et la journaliste A. Politkovskaïa. La rue même où est située l'ambassade a été récemment renommée Rue des héros ukrainiens.

  • 17/02/2024

    12°C annoncés ce dimanche et Prague avec quelques rayons de soleil dans la matinée.

Pages