• 13/09/2021

    Mardi, jour de fête des Radka, sera sous le signe du soleil, avec des températures très agréables pour un mois de septembre : 24 °C pour les moyennes maximales.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 13/09/2021

    En République tchèque, 138 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés dimanche, soit le même nombre qu'il y a une semaine. Toutefois, le nombre de personnes hospitalisées a augmenté de manière significative par rapport à dimanche dernier. Ce dimanche, 113 personnes étaient prises en charge à l'hôpital en raison du Covid-19, le nombre le plus important depuis le 17 juin.

    Le taux d'incidence est également à la hausse hausse. En sept jours, il est passé de 16 à 24 cas de contamination pour 100 000 habitants. La région de Karlovy Vary (48) ainsi que celle de Prague sont les plus touchées (42), tandis que la région de Liberec affiche le taux d'incidence le plus bas du pays (11).

    Auteur: Anna Kubišta
  • 13/09/2021

    L'intérêt pour la vaccination contre le Covid-19 ne cesse de diminuer en République tchèque, avec de moins en moins de personnes à avoir reçu leur première dose du vaccin contre le coronavirus. Entre lundi et vendredi dernier, moins de 29 000 personnes se sont présentées pour recevoir leur première injection. C'est deux tiers de moins qu'au début du mois d'août, selon les données du ministère de la Santé.

    Environ 435 000 personnes âgées de plus de 60 ans ne sont toujours pas vaccinées. Cependant, le nombre de nouveaux demandeurs dans cette tranche d'âge n'augmente pas. L'intérêt des enfants de moins de 18 ans est également moindre. En raison de cette baisse d'intérêt, les grands centres de vaccination situés en dehors des établissements de santé ferment progressivement.

    Cette baisse d'intérêt s'inscrit dans un contexte de recrudescence de l'épidémie dans le pays depuis le mois d'août.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 13/09/2021

    Deux alpinistes tchèques et leur guide sont restés bloqués sur le mont Rakaposhi au Pakistan, à 6 900 mètres d'altitude. Les trois hommes avaient réussi l'ascension du sommet situé à 7 788 mètres d'altitude vendredi, mais ont rencontré des difficultés lors de la descente avant d'alerter leurs proches par SMS.

    Les alpinistes sont sains et saufs, selon un journaliste d'un site d'information pakistanais. Mais la mission de sauvetage est compliquée par le mauvais temps. Au moins deux hélicoptères de sauvetage attendent que les conditions météorologiques s'améliorent et doivent faire une nouvelle tentative ce lundi. S'ils ne peuvent pas atterrir, une équipe d'alpinistes d'élite est préparée au camp de base.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 13/09/2021

    Le constructeur automobile Škoda Auto ne sera pas en mesure de produire 100 000 véhicules en raison de la pénurie mondiale de puces électroniques, a déclaré le PDG de Škoda, Thomas Schäfer, au journal allemand Augsburger Allgemeine, cité par l'agence de presse tchèque.

    Le manque de puces se fait particulièrement sentir chez Škoda, car la demande pour les voitures du constructeur reste élevée, selon Thomas Schäfer. Le PDG de la marque automobile tchèque, propriété de Volkswagen depuis 30 ans, a déclaré qu'il s'attendait à ce que la pénurie se poursuive l'année prochaine, mais qu'il espérait que l'augmentation de la production de puces en Malaisie améliore la situation.

    Škoda Auto a produit 940 000 voitures en 2020. Au cours des huit premiers mois de cette année, le constructeur a produit 644 200 véhicules.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 13/09/2021

    Ce lundi, Andrej Babiš Junior, le fils du Premier ministre tchèque, s'est à nouveau rendu à la police pour témoigner dans le cadre de l'affaire dite du Nid de cigogne dans laquelle son père et une ancienne conseillère font l'objet de poursuites. La semaine dernière, Andrej Babiš Junior avait déjà répondu aux questions de la police au sujet de son enlèvement présumé en Crimée en 2017. A l’époque, il avait déclaré à la presse tchèque avoir été emmené de force en Crimée pour l'empêcher de témoigner dans cette affaire de fraude aux subventions européennes dite du Nid de cigognes. Le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) avait rejeté ces allégations, arguant que son fils souffrait de problèmes mentaux.

    Pour la construction du complexe touristique appelé Nid de cigognes, le groupe Agrofert, fondé par Andrej Babiš, est soupçonné d'avoir perçu des subventions européennes à hauteur de 50 millions de couronnes (environ 2 millions d'euros) - de l'argent qui était normalement destiné uniquement aux petites et moyennes entreprises. Le Premier ministre s'est toujours défendu de toute malversation et affirme que l'affaire a été montée de toutes pièces.

    Depuis son arrivée en République tchèque en juillet, Andrej Babiš Junior s'est exprimé publiquement contre son père et l'a récemment pris à partie lors d'un événement de campagne du parti ANO.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 12/09/2021

    Le temps sera nuageux avec éclaircies lundi, jour de fête des Lubor. Il fera 22°C à Prague et 24°C à Brno.

  • 12/09/2021

    L’équipe consultative du président tchèque Miloš Zeman a s’est prononcé ce dimanche pour un renforcement majeur de la protection des frontières tchèques en coopération avec d’autres pays de l’UE. L’information a été communiquée par le porte-parole du président.

    Selon lui, l’équipe d’experts a identifié deux risques de sécurité pour la République tchèque, à savoir la migration et le terrorisme. Le ministre des Affaires étrangères Jakub Kulhánek et le ministre de la Défense Lubomír Metnar ont également participé à la réunion. Le débat a entre autres porté sur les missions de l’Armée tchèque à l’étranger et sur la situation en Afghanistan.

    Par ailleurs, le ministère tchèque des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que la Tchéquie n’avait pas l’intention d’établir les relations diplomatiques avec le gouvernement taliban, mais qu’elle soutenait les efforts de la communauté internationale visant à éviter une catastrophe humanitaire dans la région et une nouvelle vague de migration.

    Le ministre Jakub Kulhánek a précisé ce dimanche que la République tchèque ne devait « dans aucun cas reconnaître le nouveau gouvernement taliban ». Il a toutefois admis qu’une « certaine forme de communication » avec lui était nécessaire.

  • 12/09/2021

    Le ministre tchèque des Affaires étrangères Jakub Kulhánek a entamé ce dimanche une visite de quatre jours aux Émirats arabes unis et en Arabie Saoudite. Le ministre est accompagné des représentants de vingt entreprises tchèques actives dans les secteurs de l’énergie, de la santé et de l’industrie pharmaceutique, de la construction mécanique et de la gestion de l’eau.

    La délégation participera à des forums des affaires organisés dans les deux pays. Le chef de la diplomatie tchèque doit également rencontrer son homologue saoudien et visiter le site de l’Expo 2020 à Dubaï.

  • 12/09/2021

    Le pape François est arrivé en Slovaquie ce dimanche après-midi, pour une visite d’Etat de trois jours. Avant cela, il a effectué une visite éclair à Budapest, où il a rencontré le Premier ministre Viktor Orbán et appelé les Hongrois à être « ouverts » à tous, faisant allusion à la politique anti-migrants du chef du gouvernement hongrois.

    Accueilli à l’aéroport de Bratislava par la présidente Zuzana Čaputová, les représentants de la vie politique, religieuse et de la société civile, le Pontife doit rencontrer en Slovaquie, entre autres, les membres de la communauté juive et visiter les quartiers défavorisés des villes de l’est du pays, principalement habités par la population rom.

    Le séjout du pape François s'achèvera mercredi à Šaštín, haut lieu de pèlerinage situé non loin de la frontière avec la République tchèque. Une messe y sera célébrée en présence de nombreux croyants tchèques. La dernière visite papale en Slovaquie remonte à 2003, où le pays a accueilli Jean-Paul II, tandis que le pape Benoît XVI s'est  rendu en République tchèque voisine en 2009.

Pages