Jakub Janda, du retard au décollage

Jakub Janda

Jakub Janda, le tenant du titre de la Coupe du monde de saut à skis, connaît un début de saison délicat avec des performances très éloignées de ses ambitions. Et le sauteur tchèque n'aura pas l'occasion de réagir devant son public le week-end prochain, les deux épreuves de Harrachov ayant été annulées faute de neige.

Jakub Janda
A l'issue des trois premiers concours disputés, Jakub Janda n'occupe que la 31e place au classement général, avec 23 petits points, déjà très loin du leader, le Suisse Simon Ammann, et de ses 230 points. Ce week-end, le Tchèque a terminé 23e puis 16e des deux épreuves disputées sur le tremplin olympique de Lillehammer, en Norvège, et remportées respectivement par Simon Amman samedi et le jeune Autrichien Gregor Schlierenzauer, âgé de seulement 16 ans, dimanche. La semaine précédente, pour l'ouverture de la saison à Kuusamo, en Finlande, dans des conditions rendues irrégulières par le vent et les chutes de neige, Janda n'était pas même pas entré dans les points, oublié dans le fin fond du classement en 52e position.

Autre mauvaise nouvelle pour le Tchèque : il ne sautera pas devant son public cette année. Les deux concours prévus à Harrachov, dans les Monts des Géants, le week-end prochain, ont en effet d'ores et déjà été annulés faute de neige. Une première depuis que la Coupe du monde fait étape en Bohême de l'Est et un coup dur pour Janda, mais plus encore pour les organisateurs, comme l'expliquait le directeur du concours d'Harrachov, Otakar Jiroutek :

Harrachov
« La tenue de la Coupe du monde et les bénéfices qui en sont retirés nous permettent d'organiser de nouveau la compétition l'année suivante. Cette fois, ce ne sera pas le cas, cet argent va nous manquer pour l'année prochaine et nous allons avoir le souffle court. Malheureusement, la température est trop élevée ici comme dans le reste de l'Europe centrale et nous n'y pouvons rien, malgré nos efforts. Ces trois dernières années, même s'il ne neigeait pas non plus, il avait au moins gelé, ce qui nous avait permis de produire de la neige artificielle. »

Ole Einar Björndalen, photo: CTK
Toujours en sports d'hiver, et plus précisément en Coupe du monde de biathlon, à signaler encore la belle cinquième place obtenue par Zdenek Vitek dans l'épreuve de sprint (10 kilomètres), disputée à Östersund, en Suède. Le Tchèque, auteur d'un sans-faute au tir, a terminé à 38'' du Norvégien Ole Einar Björndalen, vainqueur en 24'16".