Judo : la défaite historique de Teddy Riner, « pas une bonne nouvelle pour ses concurrents » selon son challenger Lukáš Krpálek

Lukáš Krpálek, photo: Jana Kudláčková,Regina DAB Praha

Véritable coup de tonnerre sur le tatami, le week-end dernier lors du Grand Slam de Paris : la légende vivante du judo Teddy Riner a perdu son premier combat après 154 victoires d’affilée ! Bien que ne participant pas à la compétition parisienne, le judoka tchèque Lukáš Krpálek était sur place pour assister à cette compétition et à cette retentissante défaite du Français. En attendant les JO de Tokyo, le challenger tchèque, champion du monde en titre, se montre motivé mais prudent.

Le public de Bercy n’y a pas cru au début et pourtant le géant français s’est fait piéger par le Japonais Kokoro Kageura, qui s’impose par ippon en prolongation dans ce combat déjà inscrit dans l’histoire comme la première défaite de Teddy Riner en près d’une décennie. La dernière fois qu’il ne s’est pas imposé en compétition officielle remonte au mois de septembre de l’année 2010, du coup tout le monde a été abasourdi, Lukáš Krpálek y compris :

Lukáš Krpálek, photo: Jana Kudláčková,Regina DAB Praha
Lukáš Krpálek : « Toute la salle est devenue silencieuse à partir d’un moment, les quinze mille spectateurs sont restés sans voix. Ils ont sorti leur téléphone et commencer à tout filmer, c’était intéressant à observer. Moi-même je n’arrivais pas à le croire. Quand quelqu’un ne perd pas un combat pendant près de dix ans et que la défaite arrive, elle reste dans l’histoire. »

Pour Lukáš Krpálek, la prochaine échéance importante est le championnat d’Europe, disputé à domicile dans la capitale tchèque début mai. Teddy Riner n’a pas encore indiqué s’il y particperait ou non mais il est très probable que les deux hommes s’affronteront cet été à Tokyo. Avec cette défaite parisienne, la donne a changé et pas vraiment pour le mieux selon le natif de Jihlava :

« Je crains que sa défaite ne soit pas une bonne nouvelle. Pas pour le judo en général, mais pour nous, les autres de la catégorie des poids-lourds ! En fait cette défaite a dû grandement soulager Teddy Riner. Cela n’est jamais arrivé en judo que quelqu’un ne perde pas pendant près de dix ans, et avant Tokyo cela va être pour lui une énorme motivation pour s’entraîner encore plus dur que jusqu’ici. Je crains qu’au JO ce sera un Riner complètement différent… »

Les déclarations du Guadeloupéen sur les réseaux sociaux après sa défaite semblent donner raison à Lukáš Krpálek :

Teddy Riner « Aujourd’hui c’est un jour sans médaille – c’est vrai que ça fait bizarre mais ça fait partie du jeu, le sport c’est ça : des victoires mais aussi des défaites. Mais bon, c’est reculer pour mieux sauter, il faut se servir de ses défaites pour avancer et moi mon obectif c’est les JO, aller chercher la médaille d’or olympique. Donc on va repartir au boulot et surtout rester focus sur Tokyo. Le Jour J il faut être imbattable et ce qui compte pour moi ce sont les JO. »

Le champion tchèque aurait largement préféré infliger lui-même cette première défaite au Français. Il explique d’ailleurs que c’est l’objectif qui l’a motivé à changer de catégorie pour passer de celle des moins de 100kg à celle des poids-lourds. Depuis, Krpálek s’est incliné deux fois face à Riner au terme d’âpres combats.

« C’est la raison qui m’a amené chez les plus de 100kg. Je sais qu’il peut être battu, et je voulais essayer de le battre. En deux tentatives je n’ai pas réussi, mais cela ne veut pas dire que cela ne marchera pas la troisième fois. La prochaine fois j’irai au combat à 1000%, ce sera difficile pour lui de me battre une nouvelle fois. »

En attendant ce potentiel choc des titans tchéco-français, le public pragois pourra admirer du 1er au 3 mai son champion à la conquête d’un titre européen :

https://www.o2arena.cz/en/events/EUROPEAN-JUDO-CHAMPIONSHIPS_999.html