Juillet 2006 : les descendants des Premyslides se réunissent à Prague

Monnaie commémorative, photo: CTK

Le 4 août prochain, 700 ans se seront écoulés depuis la mort de Vaclav (Venceslas) III, dernier roi tchèque de la dynastie des Premyslides. Avec sa mort s'est éteinte la lignée masculine de cette famille archi-connue qui a régné sur la Bohême pendant près de 400 ans. Pour commémorer l'anniversaire de la mort du jeune Venceslas, assassiné à Olomouc, plusieurs dizaines de familles aristocratiques de toute l'Europe apparentées avec les Premyslides s'étaient donnés rendez-vous, ces jeudi et vendredi, à Prague.

Richard Belcredi, Jiri Lobkowicz, Ruppert Strachwitz, Karel Schwarzenberg, photo: CTK
Les Schwarzenberg, Lobkowicz, Czernin, Schönburg, Sternberg, Rohan... Présents à Prague en chair et en os, ils sont bel et bien affiliés à cette famille moyenâgeuse des Premyslides qui nous semble tellement éloignée dans le temps. Car même si après la mort de Venceslas III les Premyslides n'ont pas eu d'héritiers masculins de la couronne, la dynastie en tant que telle n'a pas disparu : grâce aux femmes. Ne citons qu'une d'entre-elles, une des plus célèbres en l'occurrence : la reine Eliska Premyslovna (Elisabeth des Premyslides), soeur de Venceslas III, épouse du roi Jean de Luxembourg et... mère de l'empereur Charles IV.

Monnaie commémorative, photo: CTK
Le généalogiste tchèque Jan Drocar a mis deux ans pour dépister tous les descendants des Premyslides qui sont en vie et parmi lesquels il compte même la Reine d'Angleterre ! Les médias tchèques ont cherché l'insolite et ils l'ont trouvé : c'est le plus jeune Premyslide tchèque, Robert Coufal : beau, brun et au look décontracté. Sa photo a été publiée dans la presse avec le commentaire suivant : « Il a 18 ans, les cheveux jusqu'aux épaules et écoute du rock. »

Les familles nobles réunies en cette fin de semaine à Prague ont eu un emploi de temps chargé : cérémonie au siège de la Banque nationale à l'occasion de l'émission d'une pièce de monnaie commémorative en argent, une exposition de portraits des Premyslides au palais Ledebursky, une réception dans les jardins du Château de Prague, un déjeuner donné, ce vendredi, par les Lobkowicz dans leur château de Melnik... Et aussi, un concert à Prague de musiciens en costumes d'époque, qui ont tenté de recréer l'ambiance de la Bohême médiévale. Tâche qui n'est pas toujours facile, étant donné que les chansons les plus anciennes qui ont été conservées datent du XIVe siècle.