La corruption tourmente la société tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Des malversations, des falsifications de documents comptables et autres spéculations financières sont les fraudes les plus fréquentes et qui nuisent au bon renom de la firme en République tchèque. Les auteurs de presque 75% de ces fraudes sont les employés de la société concernée. Le plus souvent, c'est le hasard qui permet de découvrir la fraude. C'est ce que relève, en effet, une enquête sur la criminalité économique effectuée dans quinze pays de l'Union européenne, en Hongrie, en Pologne et en Tchéquie par la société Pricewaterhouse Coopers. Au cours des deux dernières années, un peu plus de 20 entreprises tchèques sont devenues victimes de la criminalité économique, dont la majorité a été volée de l'intérieur, directement par leurs propres employés. Quant à l'avenir, les spécialistes mettent en garde contre des nouvelles formes de criminalité économique, dont la cyber-criminalité qui menacera notamment les institutions financières.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture