La TV publique perdra-t-elle la moitié du temps de publicité ?

CT logo

En considérant que la TV publique ne devrait pas être dépendante de la publicité, sur le plan financier, le vice-président du Parti civique démocrate, Ivan Langer, président de la commission audiovisuelle au Parlement, propose que la TV perde 50% de la publicité diffusée dans les heures reines entre 19 et 22 h.

CT logo
En considérant que la TV publique ne devrait pas être dépendante de la publicité, sur le plan financier, le vice-président du Parti civique démocrate, Ivan Langer, président de la commission audiovisuelle au Parlement, propose que la TV perde 50% de la publicité diffusée dans les heures reines entre 19 et 22 h. Un coup mortel pour ce média public qui perdrait ainsi environ 500 à 750 millions de couronnes par an, ce qui représente les trois quarts de la totalité des bénéfices de la publicité, estime le directeur de la TV publique, Jiri Balvin. Selon lui, le gouvernement devrait en revanche augmenter les redevances pour compenser ces pertes. A part Katerina Dostalova, également du Parti civique démocrate, les autres membres de la commission n'envisagent point de soutenir la proposition d'Ivan Langer.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture