L'accord d'EtatTraité entre la République tchèque et le Vatican est prêt

r_2100x1400_radio_praha.png

Les négociations concernant l'accord d'Etatle traité entre la République tchèque et le Vatican ont abouti, ce mardi. Plus de détails avec Alena Gebertova.

La République tchèque, en tant que l'un des rares pays communistes, n'a pas encore conclu le traité'accord définissant ses rapports juridiques avec le Vatican. Les négociations sur cet accordtraité ont commencé au printemps dernier. Le Premier ministre, Milos Zeman, souhaitait le soumettre au Parlement, avant la fin de ce mois de mai. C'est donc avec un petit retard que le document en question est prêt. On s'attend à ce que les parlementaires puissent le discuter, encore avant encore les vacances d'été.

Le texte due l'accordtraité définit les rapports mutuels aux niveaux politique et juridique. Il décrit, aussi, la coopération dans les différents domaines : l'éducation, la santé, l'armée, le système pénitentiaire, les activités charitativesde charité. D'un autre côté, l'accord ne concerne par les questions de propriété des biens de l'Eglise en Tchéquie, qui demeurent toujours ouvertes. C'est qu'elles doivent être résolues dans le cadre du système juridique tchèque.

« Je vois, devant moi, une cathédrale et j'imagine les cloches qui sonnent ». C'est par ces paroles enthousiastes que le nonce apostolique à Prague, Giovanni Coppa, a réagi à l'achèvement du projet d'accordde traité entre la République tchèque et le Vatican. Un beau cadeau donc pour cet ambassadeur du Vatican en République tchèque, en poste depuis 1990 et dont le mandat vient d'expirer. L'archevêque Erwin Josephe Ender, 63 ans, sera son successeur.