L'accrochage entre deux groupes rom

r_2100x1400_radio_praha.png

Un homme mort, un autre grièvement blessé, des vitres cassées et une dizaine de balles dans les murs de la mairie, tels sont les résultats d'un conflit entre une soixantaine de Roms, survenu à Jirikov en Bohême du nord. La police ne connaît pas encore la raison précise de ce conflit mais tout porte à croire, selon elle, qu'il s'agit d'un règlement des comptes entre deux groupes tziganes ennemis. Elle ne sait pas non plus pourquoi l'un des Roms a ouvert le feu pour tuer un Rom de 21 ans, mort sur place, et pour blesser grièvement un Rom de 22 ans, transporté à l'hôpital avec une perforation du ventre. Environ 70 policiers ont dû déployer un grand effort pour calmer la situation dans cette ville de 4000 habitants dont 400 sont d'origine rom.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture