L'ambassadeur palestinien à Prague persona non grata ?

r_2100x1400_radio_praha.png

Selon une information du quotidien Pravo de ce vendredi, l'ambassadeur palestinien à Prague va devoir rentrer chez lui. Les autorités tchèques auraient formulé le souhait de voir ce diplomate remplacé par un autre. Omar Mounir.

A en croire le journal, qui se réfère à ce qu'il appelle "des sources diplomatiques indépendantes", le ministère des A.E. tchèque aurait déjà pris les mesures administratives et diplomatiques nécessaires au remplacement de l'ambassadeur palestinien, Samih Ismail Abdelfatah. Si telle est la situation, la crise palestino-tchèque va s'aggraver davantage. Rappelons qu'elle a été provoquée récemment, en Israel, par des propos du Premier ministre Milos Zeman qui aurait comparé Yasser Arafat à Hitler.

Que reproche au juste la Tchéquie à l'ambassadeur palestinien ? On parle d'une manière générale de propos austères aux Etats-Unis et peu amènes, s'agissant d'un ambassadeur. Plus concrètement, Pravo, se référant au ministère des A.E. tchèque, dit que la goutte qui fit déborder le vase se trouve être des propos de Samih Ismail Abdelfatah, lors d'une rencontre avec la communauté palestinienne de Brno, 9 jours seulement après l'attaque du 11 septembre aux Etats-Unis. Selon l'agence de presse CTK, il aurait comparé les Etats-Unis à qui vend du marihuana et du hashish et arrête ceux qui l'achètent.

Seulement voilà, on se demande pourquoi tout cela ? Car, d'une part, au ministère des A.E., on dit n'avoir entrepris aucune mesure contre l'ambassadeur ; de l'autre, le ministre des A.E., Jan Kavan, lui-même déclare recevoir l'ambassadeur palestinien, ce lundi, pour lui dire que la République tchèque, malgré les propos de Milos Zeman, continue de considérer Arafat comme le représentant légitime du peuple palestinien et soutient le processus de paix israélo-palestinien. Ce n'est donc qu'après cette rencontre que l'on verrait plus clair, d'autant que le porte-parole de l'ambassade palestinienne, contacté par Radio Prague, a déclaré que les Palestiniens ne sont au courant de rien.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture