Le Fantôme de Munich adapté à l'écran par Václav Havel et Miloš Forman

r_2100x1400_radio_praha.png

« Forman et Havel préparent un film sur la trahison de Munich » : c’est sous ce titre que le quotidien Mlada Fronta Dnes daté de ce jeudi révèle que l’ancien président Václav Havel participe à l’écriture du scénario du prochain film de Miloš Forman. Un film adapté de l’ouvrage intitulé Le fantôme de Munich, écrit par le Français Georges-Marc Benamou - sorti l’année dernière en France - et dont la version tchèque sort ce mois-ci à Prague, 70 ans après la signature des Accords de Munich de 1938.

Des accords qui sont le thème de ce roman, dans lequel le lecteur accompagne Edouard Daladier heure par heure lors de la fatale journée qui a précédé leur signature.

Radio Prague en profite pour diffuser un extrait d’un document sonore historique : l’allocution radiophonique du président du Conseil Edouard Daladier, la veille de son départ pour Munich, le 28 septembre 1938 :

Václav Havel, photo: CTK
« Vous comprendrez qu'à la veille d'une négociation aussi importante, j'ai le devoir d'ajourner les explications que je voulais vous donner. Mais avant mon départ je tiens à adresser au peuple de France mes remerciements pour son attitude pleine de courage et de dignité. Je tiens à remercier surtout les Français qui ont été rappelés sous nos drapeaux pour le sang-froid et la résolution dont ils ont donné une preuve nouvelle. »

C’est la secrétaire de Václav Havel, Sabina Tančevová, qui a confirmé que l’ancien président tchèque rédigerait le scénario avec le réalisateur Miloš Forman, qui, après Les Fantômes de Goya, a donc décidé de s’attaquer au Fantôme de Munich :

« Je peux confirmer que Václav Havel et Miloš Forman ont travaillé ensemble sur le scénario du Fantôme de Munich. Ce n’est que le début pour l’instant, ce n’est que la première phase du projet. »

Dans la préface de la version tchèque du livre, qui sort chez Paseka, Václav Havel écrit : « Les Accords de Munich restent un événement qui a marqué et influencé l’atmosphère de notre pays et son histoire pendant de longues décennies ».

Le livre, traduit par Zuzana Tomanová, sera présenté le 22 septembre prochain à l’Institut français de Prague par son auteur, en présence de Václav Havel. Miloš Forman serait quant à lui en train de plancher sur le scénario à Londres.