Le jardin zoologique de Prague prépare une nouvelle surprise

r_2100x1400_radio_praha.png

Le jardin zoologique de Prague va réaliser, en septembre, deux nouveaux projets, la « Maison africaine » et le « Pavillon des gorilles ». Notre stagiaire, Lenka Jansova, pour plus d'informations.

Jusqu'à 70 animaux de 10 espèces vont vivre ensemble et librement, dans leur nouvel enclos qui va faire partie de la « Maison africaine ». Ce sont les girafes, ses premiers et, pour le moment, ses seuls habitants. Les zèbres, les antilopes, les criquets, les autruches et une espèce africaine de cochon, par exemple, vont offrir leur compagnie aux girafes, plus tard.

Tous les employés du jardin zoologique de Prague sont persuadés que ce projet profitera aux animaux. « Ils vont se sentir plus librement, presque comme en pleine nature », déclare le directeur du zoo, Petr Fejk. Mais, en même temps, il admet des risques éventuels. Par exemple, l'accroissement de la mortalité des girafes, pendant la parturition, qui est de 10%, actuellement. C'est que les vétérinaires du jardin zoologique ne pourront pas intervenir d'une façon aussi rapide et aussi efficace que dans les vieux et petits enclos.

Il y aura certainement des conflits entre les animaux. Mais les animaux agressifs ne seront pas admis. Les employés du jardin zoologique ont pensé aux rhinocéros, et ce sont les mesures de sécurité qui ont empêché de les admettre. De plus, deux rhinocéros, qui vivent actuellement au jardin zoologique de Prague, sont déjà vieux et d'humeur solitaire. Mais le directeur Petr Fejk envisage la possibilité d'accueillir des rhinocéros plus jeunes.

Trois gorilles du zoo de Prague attendent, également, leur nouveau refuge. Le nouveau « Pavillon des gorilles » va les accueillir, en septembre aussi. Et, avec deux collègues d'Australie, peut-être.

Auteur: Lenka Jansová
lancer la lecture