Le manque de pharmaciens diplômés en République tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Les distributeurs tchèques de médicaments commencent à souffrir le manque de pharmaciens diplômés. Notre stagiaire, Lenka Jansova, pour plus d'informations.

Les pharmaciens diplômés tchèques peuvent vraiment se sentir comme des joueurs de football, disputés par les meilleurs clubs sportifs. Le nombre de pharmacies a presque triplé, en République tchèque, pendant les dix dernières années. Quiconque dispose de moyens financiers suffisants, peut ouvrir une pharmacie, mais il lui faut un pharmacien diplômé. D'un autre côté, deux facultés de pharmacie tchèques, dans les villes de Brno et de Hradec Kralove, n'arrivent pas à couvrir les besoins.

Le nombre de pharmaciens slovaques qui travaillent en République tchèque va augmentant. On entend le slovaque en achetant ses médicaments surtout en Moravie. La chambre tchèque des pharmaciens évalue le nombre des pharmaciens slovaques en République tchèque à des dizaines, pour le moment.

« Certaines sociétés pharmaceutiques paient une bourse d'études aux étudiants en pharmacie, si les futurs pharmaciens diplômés promettent de travailler pour elles », dit le porte-parole de la chambre, Jan Horacek. Les entreprises attirent les pharmaciens en leur offrant des appartements, surtout dans les grandes villes, ou des salaires élevés. Le salaire d'un pharmacien varie en République tchèque. Mais un diplômé de faculté de pharmacie qui touche un salaire d'environ 40 mille couronnes, l'équivalent de moins de 8 000 FF, n'est pas une exception, à Prague.

Auteur: Lenka Jansová
lancer la lecture