Le Théâtre national de Prague change de couleur

Théâtre national

Le Théâtre national de Prague, un des monuments les plus importants et les plus typiques de la capitale tchèque, change d’aspect. Il subit à l’heure actuelle une cure de rajeunissement au terme de laquelle il sera bien différent de l’édifice brun foncé et noirci par le temps qui se dresse actuellement sur le quai de la Vltava.

Théâtre national
Le Théâtre national est le fruit du patriotisme tchèque. Il a été construit par l’architecte Josef Zítek vers la fin du XIXe siècle grâce à d’innombrables dons de simples gens mais aussi de plusieurs grands mécènes dont l’empereur d’Autriche-Hongrie François-Joseph Ier. Inauguré en 1881, le théâtre a été ravagé la même année par un incendie considéré par les patriotes tchèques comme une catastrophe nationale. Ils ont déployé une fois de plus un immense effort pour réunir les moyens nécessaires et ont réussi en deux ans à faire renaître le théâtre de ses cendres. En 1883 a eu lieu la deuxième inauguration du Théâtre national qui allait devenir un centre culturel important et la fierté de tous les Tchèques. Au cours de son existence l’édifice a été restauré plusieurs fois et la dernière rénovation a commencé en juin dernier. Cette fois-ci il s’agit du ravalement de la façade richement sculptée et ornée d’innombrables statues. Le directeur adjoint des services techniques du théâtre, Miroslav Růžička, explique pourquoi il fallait procéder au nouveau ravalement de la façade trente ans seulement après la dernière rénovation générale de l’édifice :

Théâtre national
« En 1983 le ravalement de la façade a été un des derniers travaux de la rénovation générale du théâtre. La date de la réouverture fixée par le gouvernement approchait et il n’y avait pas assez de temps pour la réalisation complète des travaux. Actuellement nous mettons donc la façade dans l’état dans lequel elle devait déjà être à l’issue de la rénovation en 1983. »

Miroslav Růžička admet cependant aussi que le délabrement actuel de la façade n’est pas dû uniquement à la rénovation bâclée des années 1980 :

Théâtre national
« Presque 30 ans se sont écoulés depuis ce moment-là et pendant tout ce temps l’édifice a été exposé aux conditions environnementales extrêmes de l’agglomération de Prague. Il est évident que cela a également laissé des traces sur l’état actuel de la façade. »

Les gros travaux sur les terrasses, sur les galeries extérieures et dans l’espace devant les portes de l’édifice ont été réalisés pendant les vacances d’été donc pendant la période où le théâtre est fermé au public. Pendant la saison théâtrale la rénovation doit se poursuivre sans gêner le public et le fonctionnement du théâtre.

Pendant longtemps les restaurateurs des monuments historiques étaient convaincus que les façades de ces édifices devaient rester sombres et noircies par le temps. Parfois ils n’hésitaient même pas à noircir artificiellement les façades pour conserver leur aspect historique. Heureusement, de telles opinions sur la restauration des monuments historiques semblent aujourd’hui reléguées au passé. Selon Miroslav Růžička, les opinions sur les méthodes de restauration et sur la couleur de la façade ont évolué au cours des préparatifs pour la rénovation :

Le nettoyage, photo: Kärcher
« A la suite d’un examen complémentaire auquel les restaurateurs ont procédé en juin et juillet de cette année a été modifié le projet initial de la couleur de la façade. Le degré du nettoyage devrait être plus élevé. Nous ne supposions pas d’abord qu’il serait procédé dans une mesure importante au nettoyage abrasif. Mais actuellement c’est justement le nettoyage abrasif qui domine les travaux et plus de 50 % de la façade sont nettoyés de cette méthode. »

La couleur de la façade rénovée du Théâtre national devrait donc varier du jaune pâle au beige avec des nuances ocre et prendre l’aspect semblable à celui qu’elle avait après l’inauguration du théâtre à la fin du XIXe siècle. Pour certains Pragois ce sera peut-être un choc de voir sur le quai de la Vltava leur théâtre qui aura changé de couleur. Ils auront ainsi la possibilité de se rendre compte que cet édifice qui pour beaucoup d’entre eux représente la tradition, était considéré à l’époque comme un bâtiment moderne. Ils verront une partie de la façade restaurée du Théâtre national déjà au mois de mai prochain. Le ravalement doit être complètement achevé au plus tard le 31 décembre 2015 mais il se peut que la durée des travaux soit considérablement raccourcie.