Les hockeyeurs tchèques impressionnent à Pyeongchang

Les hockeyeurs tchèques ont remporté leurs trois matchs de poule avec notamment une victoire sur les Canadiens, photo: ČTK

Trois sur trois pour la République tchèque. Les hockeyeurs tchèques ont remporté leurs trois matchs de poule lors du tournoi olympique de hockey avec notamment une victoire sur les Canadiens, invaincus depuis 2010 aux Jeux olympiques. Ils rencontreront les Etats-Unis ou la Slovaquie en quarts de finale, mercredi prochain.

Les hockeyeurs tchèques ont remporté leurs trois matchs de poule avec notamment une victoire sur les Canadiens, photo: ČTK
Pour la première fois depuis les Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, les joueurs évoluant en NHL, la ligue nord-américaine de hockey, ne participent pas au tournoi olympique. Aucun accord n’a été trouvé entre le CIO et les instances dirigeantes de la NHL qui souhaitaient être dédommagées financièrement du manque à gagner de trois semaines sans compétition.

Si cet événement prive toutes les équipes en lice de leurs meilleurs éléments, les sélections américaines et canadiennes, principales pourvoyeuses de joueurs en NHL, sont les plus déstabilisées. Conséquence, sans les stars de la NHL, l’hégémonie des grandes nations est remise en cause et le tournoi est plus ouvert.

Les hockeyeurs tchèques ont su profiter de l’aubaine, ce week-end, pour battre, aux tirs au but, 3-2, les Canadiens, doubles tenants du titre et invaincus depuis 2010 dans le tournoi olympique. Les Tchèques, par deux fois menés au score sont à chaque fois parvenus à revenir dans la partie.

Les Tchèques ont battu la Suisse 4-1, photo: ČTK
Il aura toutefois fallu attendre les tirs aux buts pour que les hockeyeurs tchèques fassent la différence. Un authentique exploit conjugué à deux belles performances face à la Corée du Sud et à la Suisse, respectivement battues sur les scores de 2-1 et 4-1, qui permet à la République tchèque de terminer en tête du groupe A, synonyme de qualification pour les quarts de finale.

A ce stade de la compétition et compte tenu des surprises apparues dans les phases de poules, la sélection tchèque peut logiquement rêver d’une médaille qui leur échappe depuis celle, en bronze, remportée en 2006 à Turin.

En quarts de finale, les Tchèques affronteront le vainqueur du match opposant, mardi, les Etats-Unis et la Slovaquie, deux sélections dont les résultats en poule ne leur ont pas permis d’accéder directement aux quarts de finale.