Les Roms tchèques en Finlande

r_2100x1400_radio_praha.png

Parmi les destinations privilégiées des Roms tchèques, il y a non seulement la Grande-Bretagne, mais aussi la Finlande. Magdalena Segertova a pu s'entretenir à ce propos avec Alexis Yamajako, journaliste de Radio Finlande Internationale.

"C'est quelque chose qu'on ne comprend pas vraiment. Tout d'abord, on se demande pourquoi ils partent de la République tchèque, ce qui n'est pas très positif pour la Tchéquie. On se dit qu'il y a une partie du peuple de ce pays qui ne veut pas y vivre. Le deuxième aspect, c'est pourquoi viennent-ils en Finlande, parce que entre la République tchèque et la Finlande il y a quand même beaucoup d'autres pays : il y a la Suède à côté qui est bien plus connue. Donc on est un peu surpris qu'ils viennent en Finlande. Je pense que les autorités finlandaises souhaiteraient que les autorités tchèques fassent le nécessaire pour que les Romes n'aient pas à quitter leu pays et à venir en tant que réfugiés en Finlande".

"La Finlande a, elle aussi, une population rom assez importante. Les Roms ne sont pas toujours très bien perçus, car, en Finlande, il y aussi des racistes. Mais je dirais qu'ils sont relativement bien intégrés. La Finlande est un pays qui a un filet social très important, donc pour être vraiment marginalisé, il faut 'faire des efforts'... Les Roms ne sont pas dans une situation financière et économique très très mauvaise, comme on pourrait le voir dans d'autres pays, mais il est vrai aussi que c'est une minorité qui a parfois des difficultés à s'intégrer".

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture