L'original de la célèbre Vénus de Vestonice, statuette créée il y a 25 000 ans, est exposé au Musée national de Prague

La Vénus de Vestonice, photo: CTK

La Vénus de Vestonice, statuette de femme provenant de l'époque des chasseurs de mammouths est la principale attraction d'une exposition du même nom inaugurée ce mercredi au Musée national de Prague.

La Vénus de Vestonice, photo: CTK
Pas grande par ses dimensions - 11,5 centimètres de hauteur, elle présente une rareté à l'échelle mondiale car elle est la plus ancienne statuette de femme en céramique créée au paléolithique. Compte tenu de sa valeur inestimable, son déplacement du musée morave de Brno à Prague s'est déroulé sous la surveillance permanente de policiers armés de mitraillettes.

Vénus, dont l'âge est évaluée à près de 25 000 ans, est exposée pour la quatrième fois seulement au public tchèque. Le musée de Brno ne la prête qu'à des occasions exceptionnelles : une fois à Stockholm, deux fois à Copenhague et quatre fois aux USA où elle a été rebaptisée la « Mona Lisa de l'époque primitive ».

Symbolisant la fécondité, Vénus porte le nom de Vestonice, localité au sud de la Moravie où elle a été trouvée, en 1925, au milieu d'un site préhistorique. D'innombrables autres objets authentiques trouvés ici prouvent que le centre culturel de l'humanité à la période du paléolithique, il y a entre 20 000 et 30 000 ans, se trouvait sur le territoire de l'actuelle Tchéquie dit la commissaire de l'exposition Blanka Kreibichova :

« L'original de la Vénus de Vestonice est la principale attraction de cette exposition, et sur son exemple nous voulons rapprocher au grand public la période des chasseurs de mammouths dont beaucoup se font des idées fausses. Car les habitants préhistoriques de notre pays étaient des êtres intelligents qui savaient fabriquer les outils, cuire des objets en céramique, tisser, bref des hommes de type moderne qui nous ressemblaient, qui communiquaient entre eux... »

Protégée par une vitrine, la très précieuse Vénus domine la salle d'entrée de l'exposition qui évoque le milieu d'une grotte, avec une ambiance énigmatique d'anciens rituels de chamanisme. Deux autres salles reconstituent la flore et la faune, dont un mammouth grandeur nature et un site préhistorique. L'exposition qui présente aussi la petite soeur de Vénus, à savoir sa copie gravée dans les défenses de mammouths, est ouverte au Musée national jusqu'au mois d'avril prochain.