L'ouverture du Festival du film français approche...

r_2100x1400_radio_praha.png

Un joyeux événement pour les cinéphiles tchèques : du 5 au 8 novembre aura lieu, à Prague, la 4ème édition du Festival du film français, organisé par l'Institut français de Prague. Au programme de cette année, huit succès cinématographiques des années 2000 et 2001 : Le pacte des loups, Belphégor, le fantôme du Louvre, Les morsures de l'aube, Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, Esther Kahn, Mademoiselle, Comment j'ai tué mon père et, enfin, Un crime au paradis... Quels étaient les critères du choix des films ? Une question pour Tereza Brdeckova, journaliste et organisatrice du festival...

"Le critère principal ? C'était la diversité. Il y existe, dans le monde, un certain image du film français, on pense souvent qu'il est assez spécial, trop intellectuel. Ce festival veut changer cet image-là. On va projeter, par exemple, une comédie tout à fait légère de Jean Becker, Un crime au paradis, un film historique, un 'grand budget' de Christophe Gans, Le pacte des loups, mais aussi Esther Kahn, un film pour les 'initiés', pour les gens qui sont intelligents, qui lisent... On ne veut pas faire la concurrence aux films américains, on veut, simplement, montrer aux spectateurs tchèques que le film français peut être aussi un film pour un vaste public.



Mon favori parmi les films qui seront présentés, cette année, à Prague? C'est Esther Kahn d'Arnaud Desplechin qui est, d'après moi, le plus grand talent du cinéma français d'aujourd'hui."

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture