Météo : mercredi noir, ou plutôt blanc...

r_2100x1400_radio_praha.png

Depuis quinze jours déjà, les Tchèques, surtout les chauffeurs, font face aux caprices de la météo. Côté circulation, les premiers jours de la nouvelle année se sont annoncés particulièrement difficiles : mercredi, des tempêtes de neige ont paralysé le transport sur un tiers du territoire tchèque. Magdalena Segertova a suivi la situation...

Quand l'hiver est pluvieux, les Tchèques se plaignent. Quand il neige trop, ils ne sont pas contents non plus. Notamment les services d'entretien des routes. Chaque année, les chutes de neige les prennent au dépourvu. On s'y est déjà habitué : sans les problèmes de circulation, l'hiver tchèque ne serait pas "comme il faut". Il est vrai que l'hiver 2001/2002 est un peu particulier. Depuis Noël, le pays est enneigé, à la montagne comme en plaine, il fait assez froid et le vent souffle très fort. Les romantiques, les skieurs passionnés et les enfants s'en réjouissent. Les chauffeurs, eux, grincent des dents. Mercredi 2 janvier, premier jour de travail, la situation est devenue presque dramatique : dans plusieurs régions de Moravie du nord, de Bohême centrale, du sud et de l'ouest, les routes n'ont pas été praticables. Des congères ont bloqué aussi les voies ferrées et complètement isolé de nombreuses villes et villages. Plusieurs postes frontière ont été fermés. Après quinze jours de travail continu, les employés des services d'entretien des routes sont à bout de souffle. Ils ne cachent pas un mauvais état technique des chasse-neige, âgés, en moyenne, de quinze ans. "On se demande qui tiendra plus longtemps, les gens ou les machines ?", dit un dispatcher de Benesov, en Bohême centrale. Les soldats, eux aussi, ont aidé un peu partout dans le pays à dégager des congères accumulées. Et la vie dans des communes coupées du monde ? Les enfants ont des vacances de Noël prolongées, les adultes ont du mal à se rendre au travail. A cela s'ajoutent des coupures d'électricité et des problèmes d'approvisionnement, des toits effondrés. Les prévisions pour les prochains jours ? Plus de chutes de neige abondantes, plus de bourrasques, mais en revanche, des gelées sibériennes. Bref, l'hiver le plus rigoureux de ces quinze dernières années en République tchèque se poursuit.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture