Nouvelles Dimanche, 31. JANVIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le président Vaclav Havel et les partis politiques

Le président Vaclav Havel oeuvre en faveur du remplacement de l'actuel gouvernement minoritaire social-démocrate par un gouvernement disposant d'un appui majoritaire au Parlement. A part cela, l'un de ses objectifs est la création d'un consensus des forces démocratiques susceptible de servir de support à la pratique politique, lit-on dans une information de la CTK, se référant à un entretien accordé au journal Pravo. De quelle manière parvenir à créer ce consensus? Selon la télévision Nova, ces dernières semaines, le président Havel a eu des entretiens avec certaines personnalités politiques où il a été question qu'une partie des communistes passe dans la social-démocratie, et, ensemble avec les chrétiens-démocrates, ils pourraient former un gouvernement majoritaire. Une information que le porte-parole du président de la République, Ladislav Spacek, a démentie en précisant que le président se refuse à de telles pratiques et observe une neutralité stricte. Le tout est qu'il a récemment écouté les opinions de différents chefs de partis sur le règlement de la situation actuelle.

La République tchèque invitée à intégrer l'OTAN

Dans la journée de vendredi, la République tchèque a reçu une lettre du secrétaire général de l'OTAN, .Javier Solana, par laquelle elle est officiellement invitée à faire partie de l'Organisation Nord Atlantique. La lettre, qui est adressée au ministre des A.E., Jan Kavan, a été remise à l'ambassadeur tchèque près l'OTAN, Karel Kovanda. Une lettre identique a été envoyée aussi bien à la Pologne qu'à la Hongrie.

Pour un monument à la mémoire des Roms victimes du nazisme

"Hormis le peu de sympathie que les Tchèques ont pour leurs concitoyens rom, ils sont aussi inconscients quant au génocide perpétré contre les Rom pendant la Seconde Guerre mondiale, et refusent la construction d'un monument à la mémoire des Roms du camp de concentration à Lety u Pisku". Une opinion émise dans La libre Belgique par la correspondante de ce quotidien à Prague, Christine Dupré, qui précise par ailleurs que 25% des Tchèques seulement son partisans de la construction de ce monument, tandis que 11% acceptent même d'y participer financièrement. Et d'ajouter en substance que, contre l'indifférence de ses concitoyens, Petr Uhl, délégué pour les droits de l'homme dans l'actuel gouvernement et ancien dissident, ensemble avec Monika Horakova, Rom et députée, s'efforcent d'obtenir la destruction de la porcherie sise à l'emplacement de cet ancien camp, qui servit pour le transit de pas moins de 6500 Rom, dont 350 sont morts entre novembre 1942 et juillet 1943, directement dans ce camp et sous les yeux de leurs gardiens tchèques, de typhus, de faim ou des sévices corporelles.

Programme de l'Alliance civique démocrate

Réunie en assemblée dans la capitale morave, Brno, l'Alliance civique démocrate devrait en principe adopter un nouveau programme économique du parti, et examiner un projet de loi sur le service public. Le programme économique, établi avec des économistes indépendants, est orienté notamment vers la réforme du système des pensions, une réforme fiscale, l'achèvement de la privatisation, le fonctionnement de l'enseignement et la restitution des biens spoliés par les communistes. Quant à la loi sur le service public, elle a pour vocation d'en empêcher la politisation.

Les communistes réclament des amendements de la constitution

C'est à partir de ce mardi que les députés vont examiner un projet de loi déposé par le Parti communiste de Bohême et de Moravie et visant une réforme de la constitution, afin que les citoyens puissent, par le biais du suffrages universel, se prononcer sur les réformes constitutionnelles et les projets de loi relatifs à des questions internationales importantes aussi bien qu'à des questions de droit interne.

Des réfugiés à la frontière tchéco-allemande

Dans la soirée de vendredi, la police des frontières de la Bohême occidentale a arrêté à la frontière avec l'Allemagne 21 réfugiés. Quinze parmi eux sont du Pakistan, de l'Inde et du Bangladesh. Leur objectif était d'obtenir en Allemagne une autorisation de séjour.

La neige aux monts des Géants

Il a neigé ce samedi dans la plus grande partie des Monts des Géants, à la frontière avec la Pologne. Tous les axes sont ouverts et les remonte-pentes en service. La seule chose à gâcher le plaisir des skieurs et des visiteurs est le grand froid qui sévit dans la région: entre -8 et - 13 et dont nous avons un parfum à Prague.