Nouvelles Mardi, 09. FÉVRIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Retour de Vaclav Havel des funérailles

Tard dans la nuit, le président de la République, Vaclav Havel, accompagné de son épouse Dagmar, est retourné des obsèques du roi Hussein de Jordanie. Parti pour Amman dimanche soir, Vaclav Havel a été parmi une quarantaine d'hommes politiques du monde entier venus partager le deuil du peuple jordanien.

Rencontre du Président avec les parlementaires

Cet après-midi, Vaclav Havel rencontre tous les présidents des groupes de députés et de sénateurs, à l'exception des communistes. Cette rencontre renoue avec une série de néþociations que le président a eue avec les leaders des partis politiques représentés au Parlement. Leur objectif est de trouver une issue aux problèmes économiques et politiques du pays.

Démission du directeur général de la Radio tchèque

Le directeur général de la Radio tchèque, Vlastimil Jezek, a décidé de renoncer à ses fonctions d'ici au 30 juin. Il a envoyé la demande de démission au Conseil de la Radio tchèque. Le fait pour certaines personnes de s'être opposées à ce qu'il soit reconduit dans ses fonctions de directeur sans qu'un appel d'offres ait été organisé pourrait se trouver derrière cette décision.

Ouverture d'une enquête sur la fuite d'informations

A l'initiative du ministre sans portefeuille, Jaroslav Basta, chargé des services de renseignements, le Conseil pour les émissions radiophoniques et pour la télévision a ouvert une enquête pour vérifier si la TV privée NOVA n'a pas violé la loi lorsqu'elle avait publié le nom et l'adresse de l'agent pragois du Service de renseignements britannique, MI6. Une information fournie à une conférence de presse, lundi après-midi, par le Premier ministre, Milos Zeman.

Coopération franco-tchèque dans l'enseignement

Affermir la coopération entre la République tchèque et la France dans le domaine de l'enseignement - voilà l'objectif d'un programme de coopération pour les années 2000 - 2003, approuvé par le ministère tchèque de l'Education nationale. Le mois prochain, ce programme sera soummis à l'examen du gouvernement français.

L'obligation de visa pour les Tchèques partant pour le Canada

L'obligation de visa reste en vigueur pour les Tchèques voyageant au Canada, même si la diplomatie tchèque oeuvre en vue de sa suppression. Une information de Lucie Cermakova, porte-parole de l'ambassade canadienne à Prague. L'introduction unilatérale du vis obligatoire date de 1997, en réaction à l'afflux de demandeurs d'asile tziganes venant de la Tchéquie.

Lobkowicz sur notre entrée à l'OTAN

Le cabinet social-démocrate fait peu pour présenter aux citoyens l'entrée du pays à l'OTAN, un avis de Michal Lobkowicz, ex-ministre de la Défense. A ses dires, notre intégration à l'Alliance est le plus important événement de notre histoire d'après-guerre. C'est non seulement un succès de l'Etat, mais aussi une appréciation des transformations de l'armée tchèque, a-t-il souligné.

Divorce de la fille de la première dame

La fille de Dagmar Havlova, Nina Veskrnova, mariée à un musicien israélien, Shalev Ad-El, a demandé le divorce. C'est le secrétaire de la première dame, Milos Ryc, qui l'a confirmé à l'agence CTK, en soulignant qu'il s'agit-là d'une affaire strictement privée de la famille. Nina Veskrnova et Shalev Ad-El se sont mariés le 14 juin dernier, au château de Lany.

Epidémie de grippe en progression

L'épidémie de grippe en République tchèque a tendance à monter. La semaine écoulée, le nombre de nouveax cas de la grippe a augmenté de 5%. Les services de l'hygiène ont enregistré dans le pays 3260 grippés sur 100 000 habitants, en moyenne. La grippe est très répandue notamment dans le sud et dans l'est de la Bohême et dans l'ensemble de la Moravie.

Explosion du gaz dans une école

Une forte explosion du gaz, lundi après-midi, dans une école primaire de la ville d'Usti nad Labem, en Bohême du nord, a fait un mort et plus de dix blessés. Au moment de l'explosion, les enfants n'ont heureusement pas été présents à l'école.

Interdire la vente des produits de tabac aux mineurs

Dans sa réunion de lundi, le cabinet a soutenu le projet des députés d'interdire la vente des produits de tabac aux jeunes de moins de 18 ans. Actuellement, la limite d'âge pour la vente de ces produits est de 16 ans, seulement.