Nouvelles Samedi, 20. FÉVRIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

-VR-

Invitation à l’OTAN

Les ministres polonais et tchèque des Affaires étrangères, Bronislaw Geremek et Jan Kavan, ont ont reçus l’invitation du secrétaire d’Etat américain, Mme Madeleine Albright, à prendre part, le 12 mars prochain, à la cérémonie de remise des documents de ratification de l’adhésion de leur pays à l’OTAN. Les ministres des Affaires étrangères hongrois, polonais et tchèque remettront ces documents à Mme Madeleine Albright dans la ville d’Independence aux Etats-Unis.

Une lettre de Vladimir Meciar

L’ancien Premier ministre slovaque, Vladimir Meciar, a rejeté dans une lettre adressée au Premier ministre tchèque, Milos Zeman, l’information selon laquelle le service de renseignements slovaque ÇSIS) aurait procédé dans le passé à des opérations spéciales pour nuire aux intérêts de la République tchèque et à son intégration à l’OTAN. Cette information avait été présentée au Parlement slovaque par le nouveau directeur du SIS, Vladimir Mitro. Selon ce dernier, le service de renseignements slovaque organisait en Tchéquie des campagnes néofascistes et provoquait le racisme pour défendre à la République tchèque d’entrer dans les structures euro-atlantiques.

Mesures de sécurité à Prague

La police tchèque surveille, ces jours-ci, non seulement les ambassades des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de Grèce, de Turquie et d’Israel et les résidences des ambassadeurs de ces pays, mais aussi le bâtiment de la station Europe libre - Radio Liberté. Tandis que les ambassades américaine et britannique sont surveillées probablement à cause du danger d’une attaque terroriste de la part d’Irak, les autres ambassades risquent d’être attaquées par les partisans du leader kurde, Abdullah Ocalan.

Programme de lutte contre le chômage

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, a présenté le programme gouvernemental de lutte contre le chômage. Dans le cadre de ce programme on devrait adopter, dans un premier temps, des mesures pour protéger le marché et pour encourager de nouveaux investisseurs. On devrait investir aussi dans les zones industrielles et augmenter le salaire minimum. Dans la seconde étape on doit créer le programme national de l’emploi et procéder au redressement de certaines entreprises industrielles. L’Etat devrait participer aussi dans une plus grande mesure à la construction de l’infrastructure et des logements.

Appel des syndicats

Les leaders de syndicats tchèques ont appelé le gouvernement, l’administration publique et le patronat à lutter contre le chômage croissant. Lors d’une conférence syndicale à Ostrava, les syndicalistes ont manifesté leur compréhesion pour la nécessité de restructurer l’industrie tchèque et d’augmenter la productivité du travail, mais ont insisté sur l’urgence des mesures nécessaires pour créer de nouveaux emplois. Ils ont accueilli favorablement le programme de lutte contre le chômage présenté par le gouvernement.

Investissements étrangers en République tchèque

L’afflux d’investissements étrangers en République tchèque a atteint, l’année dernière, 1,6 milliards de dollars. Une déclaration de Hana Lässlerova de l’agence Czechinvest. C’est une augmentation par rapport à l’année 1997 de 300 millions de dollars. Cette augmentation serait due, entre autres, aux firmes Showa Aluminium du Japon, Assidomän de Suède, AMP et BPB Gypsium Industries qui ont investi, chacune, en République tchèque, plus de 200 millions de FF.

Déclaration de l’Union des expulsés allemands

L’Union des expulsés allemands a salué l’initiative de la justice tchèque qui a ouvert une enquête sur un massacre lors duquel on aurait tué, en 1945, dans la région de Karlovy Vary, trois dizaines d’Allemands des Sudètes. L’Union des expulsés allemands espère que c’est le début d’une série d’enquêtes qui pourraient éclaircir les crimes contre les Allemands commis sur le territoire tchèque en 1945.

Les Journées françaises à Brno

Les Journées françaises „Bonjour Brno ‘99“ auront lieu dans la métropole de Moravie du 1er au 11 mars . Les journées seront organisées par l’Alliance Française de Brno avec le soutien de la ville. Dans leur cadre, le public de Brno pourra assister, entre autres, à un concert d’oeuvres de Maurice Ravel, à une exposition de photos de l’architecte français Lucien Harvé, à un festival du film qui rendra hommage à Gérard Depardieu mais aussi par exemple à un tournois de la pétanque. L’Alliance Française compte en Tchéquie près de 220 membres et possède des succursales dans 9 villes tchèques.