Quatre-vingt-quinze ans depuis les gelées record en Tchéquie

L’hiver 1929 en Tchéquie

Le 11 février 1929, la plus basse température jamais mesurée en République tchèque était relevée à Litvínovice, en Bohême-du-Sud : - 42,2 °C.

La plaque commémorant le record de température à Livínovice en 1929 | Photo: Dingoa,  Wikimedia Commons,  CC BY-SA 4.0

L’hiver 1929 est l’un des plus froids de toute l’histoire des relevés de températures en Tchéquie et en Slovaquie.

Cette année-là, autour d’un anticyclone centré sur le sud de la Finlande, la Tchécoslovaquie est touchée par une vague d’air continental arctique en provenance de Russie – un air sec et très froid, donc.

Le 11 février 1929, les températures descendent bien en-dessous de -30 °C. La température la plus basse, -42,2 °C, est relevée à Litvínovice, à côté de České Budějovice, tandis que le mercure descend à -41,5 °C à Jablunkov, en Moravie-Silésie.

Jaroslav Maňák à la station météorologique avec laquelle il a mesuré le record de température à Livínovice en 1929 | Photo: Archives de ČHMÚ České Budějovice

Même si la densité du trafic n’a rien à voir avec celle d’aujourd’hui, la presse de l’époque parle de complications majeures dans les transports, avec des restrictions sur la circulation des trains entre Prague et Bratislava tandis que les transports en commun de Brno sont paralysés. Le froid a également des répercussions importantes sur la faune sauvage : dans la région d’Olomouc, par exemple, le nombre d’animaux sauvages chute de plus de 70 %.

L’hiver 1929 sur le chemin de fer | Photo: Musée régional de Silésie

Avec le réchauffement climatique, il semble peu probable que de tels records soient battus dans un avenir proche. D’ailleurs, 95 ans après cette minimale record, l’Institut hydrométéorologique tchèque annonce en cette mi-février des températures supérieures à zéro sur tout le territoire, et même pendant la nuit.

12
48.9544397
14.4578064
default
48.9544397
14.4578064
mots clefs:

En relation