Remise des prix au Festival du Film de Karlovy Vary

Laurie Collyer, photo: CTK

Film-surprise du palmarès du 41e Festival international du Film de Karlovy Vary, « Sherrybaby » de la réalisatrice américaine Laurie Collyer a reçu, samedi dernier, le Grand prix de ce festival, le Globe de cristal. Grand succès également pour le cinéma tchèque : présenté en première et en sélection officielle, le nouveau film de Jan Hrebejk « Kraska v nesnazich » (« Beauty in Trouble »), avec la glamourissime Ana Geislerova dans le rôle titre, a enthousiasmé le public et raflé le prix du jury.

Laurie Collyer, photo: CTK
Investi cette année par plus de 11 000 spectateurs accrédités, le Festival de Karlovy Vary a proposé, du 30 juin au 8 juillet, presque 500 projections. Le nombre total d'entrées s'est élevé à 136 000.

Sherrybaby
Le grand jury, présidé cette fois par le réalisateur serbe Goran Paskalevic, a donc primé le long métrage américain « Sherrybaby », l'histoire d'une ancienne toxicomane relâchée de prison, qui essayera de renouer le lien avec sa fille. Le prix d'interprétation féminine a été attribué à l'actrice principale de ce film, Maggie Gyllenhall, que vous pouvez voir actuellement dans « Paris, je t'aime ». L'actrice se trouvant en état de grossesse avancé, c'est la réalisatrice du film, Laurie Collyer qui a reçu le trophée à sa place. Sur le podium, elle a expliqué que ce drame intimiste (étant en même temps son premier film de fiction) était inspiré de la vie de son ami d'enfance. L'acteur polonais, Andrzej Hudziak, a été primé pour son rôle dans le film « Several People, Little Time », où il incarne le poète Miron Bialoszewski.

Deux longs métrages de la sélection officielle ont remporté le prix du jury : le film bulgare « Christmas Tree Upside Down » de Ivan Cherkelov et Vassil Zhivkov, ainsi que « Beauty in Trouble » de Jan Hrebejk, ovationné debout par les festivaliers. C'est sans doute le film le plus attendu de la rentrée 2006. Le prix de la meilleure réalisation est revenu au cinéaste norvégien, Joachim Trier, pour son film « Reprise », sur l'amitié de deux jeunes écrivains - le film a connu un très joli succès public à Karlovy Vary, même si les festivaliers ont enfin plébiscité le documentaire tchéco-slovaque « Jine svety » (« Other Worlds ») de Marko Skop qui les a emmenés dans une région de Slovaquie orientale, où se mélangent nationalités, cultures et traditions.

L'enfant d'une autre
N'oublions pas la mention spéciale du grand jury attribuée au téléfilm français « L'enfant d'une autre » de Virginie Wagon, avec Catherine Jacob dans le rôle principal. Les interviews de la réalisatrice et de l'actrice sont à trouver sur notre site web, dans la rubrique Culture sans frontières.

Réussie et baignée de soleil, l'édition 2006 du Festival de Karlovy Vary a été clôturé, samedi, par la projection du film britannique « Confetti » de Debbie Isitt, un faux documentaire retraçant la compétition de trois couples en lice pour le meilleur mariage de l'année. Le 29 juin 2007, la station thermale de Karlovy Vary accueillera son célèbre festival du film pour la 42e fois.

Auteur: Magdalena Segertová
mot-clé:
lancer la lecture