Séminaire de l'UER à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Quelle stratégie pour les radios locales et régionales? Voilà le titre d'un séminaire organisé, du 16 au 17 mai, à Prague par l'UER - Union européenne des radios - en collaboration avec la Radio tchèque. Jaroslava Gissubelova a invité au micro M. Nathalie Labourdette, responsable de la Formation internationale UER:

"Le séminaire se tient à Prague parce que c'est une initiative de la Radio tchèque qui a, en fait, souhaité consacrer une journée ou deux à la problématique des radios locales et régionales. Et l'UER, Formation internationale, a décidé donc de ne pas tenir un atelier consacré uniquement à la Radio tchèque mais d'ouvrir cette problématique et d'en faire un séminaire international qui concernerait l'ensemble des membres de l'UER. Donc l'ensemble des radios locales et régionales européennes se réunissent à Prague pour discuter de cette problématique. Mais c'est en fait la Radio tchèque, qui nous a dit: "On voudrait discuter de cette question, on a des difficultés, on aimerait avancer, on aimerait échanger." On a beaucoup de participants, on a plus de participants qu'on ne pensait, on a 57 personnes de plus de 20 nationalités, ce qui montre que cette problématique des radios locales et régionales intéresse non seulement les pays d'Europe centrale et orientale, mais l'Afrique du nord, parce qu'on a des gens du Maroc, d'Algérie, de Tunisie, et aussi les pays de l'UE. Le séminaire se tient pendant deux jours, avec quatre grandes sessions: la première est consacrée au réseau France Bleu qui est le nouveau réseau de radios locales de Radio France, la deuxième session montrera comment on peut parler aux minorités, et comment est-ce qu'on peut parler et organiser une radio dans une immense cité urbaine comme Berlin, la troisième session parle des expériences de radios locales dans des petits marchés - la Finlande, la Hongrie, la Tchéquie auront l'occasion d'expliquer leur problématique, et finalement ce sera une session plus générale, plus ouverte, sur les relations avec les pouvoirs publics et l'industrie, quel est l'ancrage des radio locales notamment vis-à-vis des pouvoirs publics. S'agissant des radios internationales, je pense que c'est très important parce que justement ces radios permettent de créer un lien, de le porter à la connaissance de gens qui sont loin de ce qui se passe ici. La radio est un lien extraordinaire, je soutiens complètement, je participe et je comprends les initiatives des radios internationales."