Skicross - Coupe du monde : Tomas Kraus intouchable dans les Alpes françaises

Photo: CTK

En skicross, discipline de ski acrobatique, Tomas Kraus réalise un début de saison parfait. Déjà vainqueur de la première étape de la Coupe du monde, dimanche, aux Contamines, le Tchèque, double champion du monde en titre, a récidivé, mercredi, toujours en Haute-Savoie, à Flaine.

Tomas Kraus, photo: CTK
Déjà vainqueur en 2005 et 2006 du globe de cristal qui récompense le vainqueur du classement général final de chaque Coupe du monde de sport d’hiver, Tomas Kraus semble donc bien parti pour réinscrire cette année son nom au palmarès. Il y a deux ans de cela, le Tchèque avait même fait encore mieux en remportant le classement général de la Coupe du monde de ski acrobatique, classement qui tient compte des cinq spécialités du ski acrobatique que sont le saut acrobatique, les bosses, le half-pipe, le ballet et, donc, le skicross.

Discipline extrêmement spectaculaire qui a vu le jour à la fin des années 1990 en Amérique du Nord, le skicross, inspiré du moto-cross, consiste en une descente par quatre concurrents en même temps d’une piste relativement courte composée de virages et de bosses où le premier arrivé est déclaré vainqueur. Son intégration pour la première fois au programme officiel des prochains Jeux olympiques d’hiver à Vancouver, en 2010, devrait grandement contribuer à sa popularisation auprès du public.

Photo: CTK
En attendant, l’une des grandes vedettes de cette discipline est donc le Tchèque Tomas Kraus, comme il l’a confirmé lors deux premières étapes de la nouvelle saison de Coupe du monde disputées, dimanche et mercredi, dans les Alpes Françaises.

Après sa première victoire aux Contamines, Tomas Kraus a de nouveau triomphé à Flaine en remportant également toutes les courses de qualification. En finale, les juges ont toutefois dû avoir recours à la photo-finish avant d’octroyer la première place au Tchèque. Doublé par le Français Enak Gavaggio, Tomas Kraus n’est parvenu à repasser devant ce dernier que lors du dernier saut pour finalement le devancer de quelques centimètres sur la ligne d’arrivée. C’est un autre Français, Richard Spalinger, qui a complété le podium, tandis que chez les femmes, c’est la Française Meryll Bouleangeat qui a devancé tout le monde. En forme, Tomas Kraus aura l’occasion de confirmer sa suprématie sur le skicross dès ce week-end, cette fois à Kreischberg, en Autriche.