Tennis : la sensation Tomas Berdych à Paris Bercy

Tomas Berdych, photo: CTK
0:00
/
0:00

Tomas Berdych a causé une énorme surprise en remportant, dimanche, l'Open de Paris Bercy. En finale, le jeune Tchèque a battu en cinq sets le Croate Ivan Ljubicic. C'est le premier succès d'un joueur tchèque dans un tournoi Masters Series depuis huit ans !

Tomas Berdych, photo: CTK
Tomas Berdych a causé une énorme surprise en remportant, dimanche, l'Open de Paris Bercy. En finale, le jeune Tchèque a battu en cinq sets le Croate Ivan Ljubicic. C'est le premier succès d'un joueur tchèque dans un tournoi Masters Series depuis huit ans !

Certes, les meilleurs joueurs mondiaux, Roger Federer, Rafael Nadal, André Agassi, Lleyton Hewitt ou encore Marat Safin, tous blessés, étaient absents de cette édition 2005. Le triomphe de Tomas Berdych au Palais Omnisports de Paris Bercy n'en reste pas moins l'une des plus belles performances accomplies par un tennisman tchèque ces dernières années. Depuis la victoire de Petr Korda à Stuttgart en 1997, aucun autre joueur tchèque n'avait en effet remporté le moindre des neufs tournois Masters Series disputés chaque saison. C'est pourtant ce qu'a réalisé Berdych devant un public parisien qui a appris à le découvrir tout au long de la semaine, en venant à bout, en cinq sets (3-3, 6-4,3-6, 4-6, 6-4) et après plus de trois heures de jeu, du Croate Ivan Ljubicic, 8e mondial et tête de série n° 6 de l'épreuve.

Tomas Berdych, photo: CTK
L'exploit est d'autant plus de taille que pour se frayer un chemin jusqu'à la finale, le Tchèque, âgé seulement de 20 ans, a tout de même sorti cinq têtes de série et deux de ses compatriotes, dont Radek Stepanek en demi-finale. Après avoir reçu le trophée d'un tournoi doté d'un peu plus de 2 000 000 dollars de primes, Tomas Berdych se trouvait donc logiquement sur un petit nuage.

« Si quelqu'un m'avait dit avant le tournoi que le gagnerais, je lui aurais « tapoté » la tête pour lui demander s'il n'est pas un peu fou, a-t-il reconnu. D'un autre côté, tout est toujours possible en tennis et je suis donc forcément très heureux de cette victoire et de cette fin de saison. Je pense que rien de mieux ne pouvait m'arriver. Aucun de mes succès précédents, que ce soit ma première victoire en tournoi chez les pros, celle contre Federer ou mon quart de finale aux Jeux olympiques d'Athènes, ne peut être comparé à ce que je viens de réaliser ici. C'est quelque chose de complétement différent. En dehors des quatre épreuves du Grand Chelem, il n'y a pas de plus grand tournoi que celui-ci. C'est donc bien un résultat incroyable. »

Tomas Berdych, photo: CTK
Mais avant d'obtenir le plus beau succès de sa courte carrière, Tomas Berdych a dû batailer ferme lors de la finale. Car après avoir largement dominé Ivan Ljubicic en début de partie et mené deux sets à zéro, le Tchèque, sans doute victime de son inexpérience, s'est fait rejoindre au score par le Croate et emmené dans une cinquième manche indécise. Finalement, comme les grands champions, c'est le moment que choisit Berdych pour retrouver son allant, son service, et à cinq jeux à quatre en sa faveur, il conclut en breakant son adversaire. Grâce à cette victoire, Berdych effectue une importante progression au classement mondial passant de la 50e à la 24e place. Une position d'ores et déjà prometteuse pour le début de saison prochaine où il devra confirmer son nouveau statut...

Tennis - Philadelphie : Amélie Mauresmo met fin à la série euphorique de Nicole Vaidisova

Nicole Vaidisova, photo: CTK
Sur le circuit féminin, un autre grand espoir du tennis tchèque, Nicole Vaidisova, s'est inclinée en demi-finale du tournoi de Philadelphie contre Amélie Mauresmo, vainqueur par ailleurs de l'épreuve américaine pour la trsoième année consécutive. La Française, quatrième joueuse mondiale et tête de série n°3, a battu en deux sets (7-5, 7-5) Vaidisova, tête de série n° 7 et vainqueur des trois derniers tournois auxquels elle a participé, mettant ainsi un terme à une série de 18 victoires consécutives de la talentueuse Tchèque qui, sur l'ensemble de la saison, est passée de la 77e à la 17e place mondiale.