Transports : le ministre veut accélérer la construction des autoroutes

Photo illustrative: Aktron, CC BY 3.0

D’ici à la fin du mois, le ministre des Transports Dan Ťok (ANO) doit présenter un amendement à la loi visant à accélérer la construction des autoroutes ou des lignes de chemin de fer. Inspiré de l’Allemagne, le système doit permettre de débuter des travaux sans attendre la fin des recours judiciaires liés à l’expropriation d’un terrain.

Photo illustrative: Aktron, CC BY 3.0
« Il ne s’agit pas d’une modification cosmétique ou bien d’une solution temporaire mais bien d’une simplification fondamentale des permis accordés pour la construction d’infrastructures de transports essentielles », a expliqué pour le quotidien économique Hospodářské noviny le porte-parole du ministère, Tomáš Neřold.

Actuellement, si l’Etat ne trouve pas d’accord pour des compensations financières avec le propriétaire d’un terrain qu’il entend exproprier, le litige met parfois plusieurs années avant d’être résolu par la justice. Avec ce nouvel amendement, les travaux pourront débuter avant le terme du processus judiciaire. Autre changement : les entreprises réalisant des travaux de prospection devraient bénéficier d’un accès facilité au terrain.

Seuls certains projets bien spécifiques devraient être concernés par le changement législatif. D’après Hospodářské noviny, la liste comprend tout le réseau autoroutier tchèque, le projet de liaison ferroviaire entre Prague et Kladno, l’éventuel raccordement ferroviaire entre le centre-ville de la capitale tchèque et l’aéroport Václav Havel, ainsi que les quatre projets de lignes de chemin de fer à grande vitesse. Le social-démocrate pragois Petr Dolínek insiste également pour que le chantier de la ligne D du métro de la ville figure sur cette liste.

Le ministère espère déposer le projet d’amendement avant la fin du mois. Si les parlementaires l’adoptent, il pourrait entrer en application dès l’automne prochain.