Routes et autoroutes : la Tchéquie, un chantier à ciel ouvert

Photo: Daniel Burda, ČRo

La République tchèque l’été devient traditionnellement un chantier à ciel ouvert, notamment en ce qui concerne l’entretien des chaussées. Quelque 107 kilomètres de routes et autoroutes seront ainsi réparés cette année un peu partout dans le pays, un chiffre en hausse par rapport à 2015. Le tout sans oublier les 36 kilomètres en cours de rénovation sur la D1, la principale autoroute du pays qui relie Prague à Brno et à la Moravie ; travaux que les autorités présentent comme une modernisation.

Photo: Daniel Burda, ČRo
Cela vaut pour la République tchèque comme pour bien d’autres pays en Europe. Qui dit été dit chantiers. La majorité des Tchèques partant en vacances, c'est le moment propice pour les collectivités de lancer certains chantiers, et notamment les grands travaux de voirie.

Si l’on s’en tient aux données communiquées par la Direction des routes et autoroutes (ŘSD), près d’une centaine de kilomètres ont déjà été réparés en 2015, auxquels il convient d’ajouter 33 kilomètres de modernisation sur la D1, le principal axe routier qui traverse la République tchèque (cf. : http://www.radio.cz/fr/rubrique/faits/d1-la-principale-autoroute-tcheque-est-un-chantier-perpetuel).

« Pour ce qui est de l’entretien, environ 5 % de l’ensemble du réseau doivent être réparés chaque année si l’on veut que les routes soient maintenues dans un bon état sur le long terme. Mais ses cinq dernières années, les travaux sont beaucoup plus nombreux, car cette règle des 5 % n’était auparavant pas respectée », a expliqué le porte-parole de ŘSD.

Outre la rénovation de la D1, les travaux les plus importants de ces dernières années concernent la surface de la chaussée sur l’autoroute D5 entre Prague et Plzeň (Bohême de l’Ouest) ou sur la D2 depuis Brno jusqu’à la frontière avec la Slovaquie.

Par ailleurs, fin 2014, le gouvernement a approuvé le plan de développement des infrastructures du ministère des Transports prévoyant la réalisation de différents projets pour un montant de près de 8,5 milliards d’euros. Parmi les quelque deux cents chantiers planifiés figurent notamment la construction de tronçons sur l’autoroute D3 en Bohême du Sud, sur la D1 entre Přerov et Lipník en Moravie du Nord, sur la D11 entre Hradec Králové et Smiřice ou encore sur la voie rapide R35 dans la région d’Opatovice nad Labem, en Bohême de l’Est. Sur la somme totale, 4,8 milliards d’euros seront consacrés aux routes et autoroutes. Les premiers travaux ont été entamés l’année dernière, grâce notamment aux subventions européennes prévues à cette fin.