Un précédent pour les juges

r_2100x1400_radio_praha.png

Il semble que les tribunaux tchèques ont enfin un précédent leur permettant de juger la consommation de la drogue dite légère. La cour de district de Benesov vient en effet d'innocenter un certain Ales Cermak, 21 ans, accusé, il y a 18 mois, de garder chez lui 12 grammes de cannabis sec. Il n'y a pas longtemps, on s'en souvient encore, un jeune homme a été condamné à quatre ans de prison pour un délit semblable et seule la grâce présidentielle l'a alors sauvé de la prison. Le juge de Benesov a donc dit carrément à ses collègues : une aussi petite quantité de drogue légère ne constitue pas un grave danger à la société, il peut être qualifié plutôt d'une simple contravention. Comme le juge de Benesov est une femme, il faut d'autant plus applaudir son courage de donner une interprétation formelle à la diction de la loi parlant, comme il est de coutume dans les cas pareils, d'une « quantité plus grande que petite ».

Auteur: Jan Uhlir
lancer la lecture