Va-t-on instaurer l'obligation de visa pour les Tchèques ?

r_2100x1400_radio_praha.png

C'est donc fait. Les agents des services britanniques quittent l'aéroport de Prague. Et d'un coup une phrase resurgit. Elle est du vice-premier ministre Pavel Rychetsky : "Les Britanniques nous ont mis au pied du mur. Ou le contrôle à l'aéroport ou le visa." Le Royaume-Uni va-t-il instaurer l'obligation de visa pour les Tchèques ? A cette question, Silvie Blechova répond dans une analyse publiée, ce mercredi, par Lidove noviny. Elle rappelle que le visa, telle l'épée de Damoclès, est suspendu sur la tête de la Tchéquie voilà plusieurs mois ; et que s'il fut reporté tout ce temps-là, c'était uniquement grâce à des négociations indéfiniment prolongées. C'est au demeurant dans cette situation que les deux parties se retrouvent, aujourd'hui : Arrêtons les contrôles à l'aéroport et cherchons une autre solution. Mais jusqu'à quand ? Là-dessus l'auteur précise que le ministre des A.E. tchèque, Jan Kavan, rassure le public de ce que Londres n'envisage pas le recours au visa pour l'instant, à condition qu'il n'y ait pas d'augmentation de demandes d'asile. A l'ambassade britannique à Prague, on parle de l'éventualité d'un nouveau contrôle pour éviter l'obligation de visa.. Mais c'est quand même le retour à la case de départ.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture