Vaclav Havel a 65 ans

Vaclav Havel

Le Président tchèque, Vaclav Havel, a soixante-cinq ans. Une occasion pour Alena Gebertova d'évoquer certains moments forts de sa vie.

Vaclav Havel aime dire que sa vie est faite d'un grand nombre de paradoxes. Une autre façon, peut-être, de constater, qu'un destin hors du commun a été réservé à une personnalité extraordinaire, brave et ferme face à tous les défis que la vie puisse apporter.

Vaclav Havel, november 1989
Issu d'une famille pragoise de riches entrepreneurs en bâtiment, Vaclav Havel a connu une enfance harmonieuse dans un milieu cultivé. Tout change après le putch communiste de 1948. Il ne peut pas étudier comme il le souhaite. En 1961, il entre au théâtre Na Zabradli comme accessoiriste, pour lequel il écrit ses premières pièces, influencées par le théâtre de l'asburde. Il écrit pour des revues artistiques, devient président du Club d'écrivains indépendants... L'écrasement du Printemps de Prague par l'armée soviétique et ses alliées, en 1968, et la normalisation qui s'en suit obligent Vaclav Havel à quitter le domaine de la culture officielle. Réfugié la plupart du temps dans sa maison de campagne, il écrit ses célèbres essais. Il s'engage dans l'opposition anticommuniste, il est l'un des promoteurs de la fameuse Charte 77, grand mouvement de dissidents tchécoslovaques. Il est mis à plusieurs reprises en prison, où il passe au total près de cinq ans.

En novembre 1989, Vaclav Havel devient la principale figure de la Révolution de velours. Quelques semaines plus tard, l'impossible devient réalité : il est élu Président de la Tchécoslovaquie. Après la partition de la fédération tchécoslovaque, en janvier 1993, il devient le premier Président de la République tchèque, pour être réelu, en janvier 1998. Son mandat de cinq ans expirera donc en février 2003. D'après ses propres paroles, c'est à l'écriture qu'il compte se consacrer, dès qu'il aura quitté le Château de Prague.

En attendant, Vaclav Havel demeure un politicien dont la cote auprès du public tchèque reste toujours élevé, mais pas autant, naturellement, que dans les années postrévolutionnaires marquées par l'euphorie générale. Côté privé, Vaclav Havel vit avec sa seconde femme, Dagmar, jadis comédienne très populaire, qu'il a épousée après la mort, en 1996, de sa première femme, Olga. Au cours des dernières années, Vaclav Havel a souffert de nombreux problèmes de santé graves, a subi plusieurs interventions chirurgicales compliquées. Indomptable, il

Vaclav Havel avec sa epouse  Dagmar
semble pourtant toujours vite oublier, dès qu'ils disparaissent, ses ennuis... Beaucoup de félicitations sont adressées à Vaclav Havel, ces jours-ci, pour son anniversaire. L'écrivain Ludvik Vaculik a écrit des mots qui, probablement, expriment le voeu d'un grand nombre de Tchèques. Je cite : je lui souhaite de vivre assez longtemps pour qu'il puisse réfléchir sur la période de son mandat présidentiel, en tant qu'auteur, penseur, dramaturge. Il se peut que c'est après, seulement, qu'il nous dévoilera quelque chose d'important...