Week-end sportif

Eva Viteckova, photo: CTK
0:00
/
0:00

Grâce à ses victoires contre la Chine et la Russie, l'équipe féminine de République tchèque s'est qualifiée pour les quarts de finale du championnat du monde de basket-ball qui se tient actuellement au Brésil. En athlétisme, Tomas Janku, seul représentant tchèque au sein de l'équipe d'Europe, a remporté le concours de saut en hauteur comptant pour la Coupe du monde des nations disputée ce week-end à Athènes.

Basket - Mondial féminin : les Tchèques en quarts de finale

Eva Viteckova, photo: CTK
La République tchèque fait donc partie des huit meilleures équipes féminines de basket au monde. Après avoir battu la Chine (79-73), samedi, à Sao Paulo, dans leur premier match comptant pour le deuxième tour, les championnes d'Europe en titre ont validé leur ticket pour les quarts de finale en venant à bout de la Russie (85-83). Deux matches serrés jusqu'au bout qui ont finalement tourné en leur faveur. Meilleure marqueuse tchèque avec 25 points, Eva Viteckova expliquait ce qui, selon elle, a permis aux Tchèques de prendre le dessus sur leurs grandes rivales russes, celles-là même qu'elles ont affrontées lors des finales des deux derniers championnats d'Europe :

« Je pense que nous les avons dominées grâce à notre excellente défense, précise et disciplinée. Nous avons su empêcher leurs pivotes de marquer beaucoup de points. Nous sommes rentrées sur le terrain en nous disant que nous n'avions rien à perdre et qu'il fallait jouer en restant décontractées. Cela s'est vu sur l'entraîneur également qui a fait plus de changements que d'habitude en première mi-temps. Il n'y avait pas de complexe d'infériorité de notre côté par rapport aux Russes. Simplement, elles nous avaient largement battues en matches de prépration. »

Tchéquie - Russie, photo: CTK
Après s'être mesurées aux Etats-Unis, grandissime favori du Mondial, dans la nuit de lundi à mardi, les Tchèques, qui termineront à la deuxième ou troisième place de leur groupe, affronteront le Brésil, la Lituanie ou l'Espagne en quart de finale, mercredi.

L'équipe nationale masculine a également signé une belle performance en se qualifiant pour le championnat d'Europe 2007 organisé en Espagne, pays des tout nouveaux champions du monde. Privés de Jiri Welsch, leur seul joueur évoluant en NBA, les Tchèques se sont certes inclinés contre la Russie (55-69), samedi, à Opava, en Silésie, mais terminent cependant à la deuxième place de leur groupe, derrière la Russie, mais devant la Hongrie et la Belgique. Un classement suffisant puisque les deux meilleurs deuxièmes des quatre poules éliminatoires accèdent à l'Euro. La République tchèque participera à la compétition pour la première fois depuis 1999.

Athlétisme - Coupe du monde des nations : Tomas Janku comme Kratochvilova et Zelezny

Tomas Janku, photo: CTK
Après Helena Fibingerova au lancer du poids en 1977, Jarmila Kratochvilova en 1981 et Jan Zelezny au javelot en 1992, Tomas Janku est devenu, samedi, à Athènes, le quatrième athlète tchèque de l'histoire à remporter une épreuve de la Coupe du monde. En passant une barre placée à 2,28m à son deuxième essai, Tomas Janku a remporté le concours de saut en hauteur, devançant le Russe Andrej Silnov, celui-là même qui l'avait devancé sur la première marche du podium lors des derniers Championnats d'Europe, et l'Américain Tora Harris. Une victoire qui a rapporté neuf points à l'équipe d'Europe, la Coupe du monde des nations d'athlétisme étant en effet une compétition disputée par équipes tous les quatre ans sur deux jours. Cette année, elle regroupait les équipes des cinq continents, les Etats-Unis, la Russie, ainsi que les deux pays en tête de la dernière coupe d'Europe des nations disputée. Tomas Janku était le seul athlète tchèque figurant au sein de l'équipe européenne. Une fois sa victoire en poche, Janku a échoué dans sa tentative de record personnel à 2,35m.

Déception, en revanche, pour Roman Sebrle, qui a terminé troisième du décathlon de Talence, samedi et dimanche. Tête d'affiche du meeting girondin, le recordman du monde (9026 points) et champion olympique en titre, vainqueur des deux dernières éditions du Décastar, a réalisé un total de 8170 points insuffisant pour inquiéter le vainqueur, le Kazakh Dimitry Karpov (8438 points) et son dauphin, le Russe Alexeï Drodzov (8208 points). A l'issue de la compétition, Roman Sebrle a admis qu'après la conquête du titre de champion d'Europe à Göteborg cet été, principal objectif de sa saison, il avait perdu le goût de l'entraînement et de la compétition et qu'il s'attendait par conséquent à une telle performance. La réunion de Talence aura également été marquée par ce qui a peut-être été le dernier décathlon de Tomas Dvorak. A 34 ans, l'ancien triple champion du monde a certes remporté le concours du lancer du javelot avec 65,24m, mais est toutefois une nouvelle fois resté en dessous des 8000 points. Dès la saison prochaine, Tomas Dvorak entend se lancer dans l'entraînement d'un groupe de jeunes athlètes.