Arrêtez les enregistrements pirates !

r_2100x1400_radio_praha.png

Stop aux enregistrements pirates ! On peut dire que c'est l'appel lancé par la Cour suprême tchèque aux autorités du pays. Pourquoi ? La Cour suprême vient d'ordonner aux services de police de la ville d'Ostrava, en Moravie du nord, de relancer l'enquête sur une affaire de piratage de CD. Dans celle-ci, les époux Wodak étaient soupçonnés d'avoir piraté des enregistrements musicaux, qu'ils offraient par les petites annonces. Sur une plainte du ministre de la Justice, la Cour suprême a tranché. La procédure de poursuite en justice reprendra. Pour Jaromir Soukup, avocat de la Fédération internationale de l'industrie phonographique, c'est un bon signal. Selon lui, on ne peut pas dire que les autorités ne fassent rien contre le piratage. C'est aussi le résultat de la pression de l'Union européenne et des Etats-Unis. Ces derniers se plaignaient, dans les dernières années, du manque de protection des droits d'auteur en Tchéquie.