Bénéfice net record pour la société Unipetrol en 2016

Photo: Jan Bachorík, ČRo

La société pétrochimique Unipetrol a enregistré un bénéfice net record pour l’année 2016, qui s’est élevé à près de 7,98 milliards de couronnes, environ 295,3 millions d’euros. Il s’agit d’une augmentation de 13% par rapport à l’année 2015.

Photo: Jan Bachorík, ČRo
D’après les informations communiquées par le porte-parole de la société de raffinerie tchèque, Pavel Kaidl, le chiffre d’affaires a chuté de 21 milliards de couronnes (777 millions d’euros) pour un total de 87,81 milliards de couronnes (3,25 milliards d’euros). Toutefois, grâce au bénéfice net record de l’année dernière, la société Unipetrol a fait savoir qu’elle avait l’intention de verser des dividendes à ses actionnaires à hauteur de plus d’un milliard de couronnes (37 millions d’euros).

Ce qui a contribué à des résultats positifs, c’est le versement de l’indemnisation assurance des dommages provoqués par un incendie en août 2015 dans une des zones d’Unipetrol, celle de Záluží, située près de la ville de Litvínov, dans la région d’Ústí nad Labem. La reconstruction de la division éthylène a duré plus de dix mois et s’est élevée à plus de quatre milliards de couronnes (148 millions d’euros). D’un autre côté, les résultats financiers ont été influencés par des restrictions liées à l’exploitation de la pétrochimie et de la production de la raffinerie.

Le consortium pétrochimique Unipetrol fait partie depuis 2005 du groupe polonais PKN Orlen, une des plus grandes multinationales en Europe centrale spécialisée dans le raffinage de pétrole et la distribution d’essence. Si PKN Orlen détient 63% des parts d’Unipetrol, 20% des actions sont détenues par la société Paulinino Limited, que soutient le groupe financier tchèco-slovaque J&T. Les 17% d’actions restantes appartiennent à des fonds d’investissement et à des actionnaires minoritaires.