Critique d'Amnesty International

r_2100x1400_radio_praha.png

L'organisation Amnesty International a appelé la République tchèque à respecter la Convention de l'ONU contre la torture.

Elle a appelé aussi la police tchèque à respecter les droits de l'homme. Amnesty International critique surtout le fait que les mesures policières prises contre les adversaires du Fonds monétaire international, à Prague, l'année dernière, sont l'objet d'une enquête du ministère de l'Intérieur et non pas d'une institution indépendante. Le ministère s'est refusé à tout commentaire, car l'enquête est en cours. Ivan Fiser, spécialiste d'Amnesty International pour l'Europe centrale, affirme que la majorité des plaintes contre la police tchèque sont fondées.