Expressions idiomatiques: les jambes et les pieds - nohy

r_2100x1400_radio_praha.png

Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague - Ahoj vám vsem, milovníkum cestiny Radia Praha! Après avoir passé au scanner de notre curiosité les doigts - prsty, dans notre dernière émission, nous allons poursuivre notre recherche d'expressions idiomatiques tchèques relatives au corps humain - lidské t"lo, en examinant, cette fois, les jambes et les pieds - nohy. Remarquons tout de suite que le tchèque ne dispose que d'un seul mot « noha » pour désigner à la fois la jambe et le pied, la partie inférieure articulée à l'extrémité de cette jambe.

Pour en revenir à cette notion d'une seule jambe, mentionnons encore cette jolie formule qui veut que lorsqu'une jeune fille abandonne son cavalier après une seule danse, elle « le laisse sur une seule jambe » - Ahoj vám všem, milovníkům češtiny Radia Praha! Après avoir passé au scanner de notre curiosité les doigts - prsty, dans notre dernière émission, nous allons poursuivre notre recherche d'expressions idiomatiques tchèques relatives au corps humain - lidské tělo, en examinant, cette fois, les jambes et les pieds - nohy. Remarquons tout de suite que le tchèque ne dispose que d'un seul mot « noha » pour désigner à la fois la jambe et le pied, la partie inférieure articulée à l'extrémité de cette jambe. Mais, comme vous vous en doutez, bien qu'ils ne disposent donc que d'un seul mot pour la jambe et le pied, les Tchèques font toutefois, bien entendu, la distinction entre ces deux parties du corps. En fait, tout dépend du contexte et de la phrase dans laquelle le mot se trouve, comme nous allons le constater en découvrant ces quelques expressions qui, nous l'espérons, vous feront prendre votre pied...



Avant de se lancer dans la présentation d'idiomes typiquement tchèques, il convient, comme chaque fois, de relever ceux que l'on trouve dans les langues tchèque comme française. Ainsi, par exemple, d'un Tchèque de mauvaise humeur, grincheux, on dira qu'il « s'est levé du pied gauche » - « vstával levou nohou ». A l'inverse, lorsque que quelqu'un commence bien quelque chose, dans le bon sens des choses, il sera alors « parti du bon pied » - « vykročil pravou nohou », soit littéralement « partir du pied droit ».



« mít obě nohy levé », peut avoir plusieurs significations. On pourra dire de quelqu'un qu'il a deux pieds gauches s'il est gauche (forcément), maladroit, pataud, ou encore s'il est ivre, soûl. On entend également souvent cette remarque sur les terrains de football. La plupart des footballeurs, et des gens en général, étant droitiers, si un joueur est mauvais, c'est effectivement peut-être parce qu'il a deux pieds gauches. Cette expression est toutefois quelque peu paradoxale lorsque l'on sait que les gauchers excellent bien souvent dans la pratique du sport. Mais si l'emploi du pied gauche, qui symbolise le mauvais pied, est autant répandu, on peut supposer que c'est parce que pendant longtemps, les gauchers ont été victimes d'idées reçues, être gaucher ayant été considéré comme une târe.



« nebudeš přece skákat o jedné noze », ou alors qu'il va « en reprendre un pour la seconde jambe » - « dát si ještě do druhé nohy ». Et précisons que la formule est le plus souvent couronnée de succès, l'invité soufflant généralement que puisqu'il le faut, alors oui, il reprendra bien un petit verre. Et d'un gars bourré qui, comme on dira dans le langage populaire, se casse la gueule, les Tchèques pourront affirmer, en faisant preuve de beaucoup de compréhension pour la personne en question, qu'il « s'est emmêlé les jambes, les pinceaux » - « spletl si nohy ». Cela sous-entend que sous l'effet de l'alcool, il a butté sur quelque chose avant de tomber.



« nechá ho stát na jedné noze ». Bref, rien de bien agréable pour le malheureux, qui, seul au milieu de la piste, n'a plus que pour seule issue de secours à trouver le chemin le plus court pour rejoindre le bar et se consoler.



Voilà, c'est donc malheureusement au milieu de la piste de danse que nous vous abandonnons pour cette fois. Dans le prochain numéro du « Tchèque du bout de la langue », nous poursuivrons notre étude des expressions idiomatiques se rapportant aux jambes et aux pieds - nohy. En attendant, portez-vous du mieux possible - mějte se co nejlíp!, portez le soleil en vous - slunce v duši, salut et à bientôt - zatím ahoj!