La grâce présidentielle

r_2100x1400_radio_praha.png

Il s'appelle Zdenek Ruzicka, il a été condamné, en 1996, à 17 ans de prison pour un double meurtre, et il vient de bénéficier, ce mardi, de la grâce présidentielle, ainsi que le confirme le porte-parole du bureau présidentiel. Ruzicka aurait assassiné un couple pour s'approprier sa voiture. Une affaire dans laquelle l'erreur judiciaire serait manifeste, l'intéressé étant présumé avoir commis des actes de violence qui ne pouvaient l'être qu'avec la main droite, or, il est gaucher. Lidove noviny, qui informe de la grâce présidentielle, n'a pas précisé quels sont les motifs du président. Une insuffisance regrettable pour ainsi dire, dans la mesure où le public trouve le président quelque peu généreux de sa grâce.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture