L'Autriche dédommagera les déportés tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

Le fonds destiné à dédommager les déportés tchèques, lors de la Seconde Guerre mondiale, pour le travail obligatoire en Autriche, est entré en service ce mercredi. Ils sont à peu près 15.000 citoyens tchèques à être concernés par ce dédommagement et recevront, en principe à partir du mois de février, 35.000 shillings autrichiens chacun.

Le fonds destiné à dédommager les déportés tchèques, lors de la Seconde Guerre mondiale, pour le travail obligatoire en Autriche, est entré en service ce mercredi. Ils sont à peu près 15.000 citoyens tchèques à être concernés par ce dédommagement et recevront, en principe à partir du mois de février, 35.000 shillings autrichiens chacun. Les femmes déportées, et qui ont dû accoucher dans des cliniques spéciales ou interrompre leur grossesse, recevront un dédommagement supplémentaire de 5000 shillings. Seront aussi dédommagés les enfants qui ont été déportés avec leurs parents. "Nous devons faire vite, car il s'agit, dans la majorité des cas de personnes âgées, et dans un mauvais état de santé", a dit le président du fonds, Ludwig Steiner, qui considère le dédommagement comme étant un devoir important de l'Autriche.

Le fonds, qui est aussi destiné à dédommager d'autres nationalités, a été constitué à partir de trois contributions: celle de l'Etat, et elle est de 3,7 milliards de shillings; celle des landers fédérés, et elle est de 500 millions; et celle du secteur privé, et elle est de 1,8 milliard.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture