Le candidat tchèque au prix de l'académie du cinéma américaine

r_2100x1400_radio_praha.png

L'Académie tchèque du cinéma et de télévision a choisi le film qui représentera la République tchèque dans la course aux Oscars. Il s'agit de la dernière oeuvre du réalisateur Jan Hrebejk intitulé "Il faut s'entraider". Près de la moitié des 130 membres de l'académie ont voté pour cette comédie noire qui raconte l'histoire d'un couple tchèque qui cache dans son appartement, sous l'occupation allemande, un jeune juif évadé d'un camp de concentration. La force du film réside dans son ton léger qui permet au réalisateur de dire les choses graves sans lourdeur. C'est avec un humour incisif qu'il brosse les caractères de ces petits bourgeois tchèques aimant leur confort et la bonne chair et dont l'existence est à la limite de la collaboration mais qui n'arrivent pas, pour autant, à rester indifférents face au malheur des innocents. Grâce à une équipe de comédiens excellants dominé par le talent comique de Boleslav Polivka, le film a été l'un des plus grands succès de la saison en République tchèque. Reste à savoir si cette histoire modeste réussira le même exploit que le film Kolya de Jan Sverak ayant décroché, il y a quelques années, l'Oscar du meilleur film étranger. Ce sera sans doute plus difficile car Kolya était appuyé par la société Miramax qui lui a facilité son accueil aux Etats-Unis et a attiré sur lui l'attention de l'Académie du cinéma américaine.