Le médiateur de la République affronte un premier problème

r_2100x1400_radio_praha.png

A peine entré dans sa fonction, Otakar Motejl, le premier médiateur de la République dans l'histoire tchèque, doit affronter un premier problème concernant son adresse électronique. Celui qui ouvre le site Web de ce protecteur public des droits a l'impression d'être sur la bonne adresse, mais le contraire est vrai : l'adresse électronique www.ombudsman.cz appartient à un inconnu qui l'aurait créée pour la vendre, plus tard, à l'institution de médiateur de la République, estime le chef du bureau de ce dernier, Radovan Kunc, selon lequel ces pratiques sont tout à fait courantes dans le monde. Ne pouvant pas acheter le site Web de l'argent des contribuables, le médiateur n'a qu'une possibilité : porter plainte contre les auteurs du site qui, entre autres, utilisent sans autorisation les armoiries de l'Etat.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture