Le ministre tchèque de l'Agriculture et la maladie de la vache folle

r_2100x1400_radio_praha.png

L'Union européenne est pour une agriculture écologique. Son nouveau programme agraire vient d'être présenté à la Foire de Berlin. On y parle, aussi de la maladie de la vache folle. A ce sujet, le ministre de l'Agriculture, Jan Fencl, pense que derrière cette maladie se trouve une erreur humaine. Selon lui, il n'est pas possible de nourrir les vaches, des végétariens, avec des farines animales fabriquées avec le corps d'autres vaches. On les contraint ainsi au cannibalisme. Dans le cas des porcs, c'est différent, car le porc est omnivore. D'ailleurs aucun cas de cette maladie n'a été dépisté chez les porcs. En ce qui concerne l'agriculture écologique, le ministre indique qu'en République tchèque 3,5% d'exploitations agricoles sont écologiques. C'est le niveau européen et la tendance est à l'augmentation. Elle devrait se poursuivre, car les produits agricoles écologiques devraient être mieux payés. Ils seront plus chers, mais là, l'Etat devrait intervenir et subventionner l'agriculture écologique.