Le président de la République à l'état-major de l'Armée tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Le secrétaire général de l'Alliance de l'Atlantique Nord, George Robertson, devrait arriver en Tchéquie, dans trois semaines. On parle beaucoup, ces derniers temps, du mauvais état de l'Armée tchèque. C'est, peut-être, pour cela que le commandant en chef des forces armées, le président de la République, Vaclav Havel, a effectué une visite à l'état-major, mercredi.

Le secrétaire général de l'Alliance de l'Atlantique Nord, George Robertson, devrait arriver en Tchéquie, dans trois semaines. On parle beaucoup, ces derniers temps, du mauvais état de l'Armée tchèque. C'est, peut-être, pour cela que le commandant en chef des forces armées, le président de la République, Vaclav Havel, a effectué une visite à l'état-major, mercredi. Il y a rencontré les commandants des différents corps d'armée, en présence, aussi du ministre de la Défense, Vladimir Vetchy. La réunion a duré près de trois heures, à l'issue de laquelle, le chef de l'Etat a prononcé une courte déclaration sur les perspectives de l'armée, son éventuelle professionnalisation et comment l'opinion publique voit la Tchéquie au sein de l'OTAN. Le sommet 2002 de l'OTAN aura lieu, à Prague. Selon Vaclav Havel, c'est une preuve que l'Alliance n'est pas un club de vétérans de la guerre froide, mais qu'elle est vraiment pour son élargissement à l'Est.