Les attaques à main armée se multiplient

Portrait du meurtrier (Photo: CTK)

La ville de Plzen en Bohême occidentale est sous le choc. Samedi, un homme inconnu y a tué une vendeuse dans une joaillerie et un passant dans la rue. Astrid Hofmanova.

Portrait du meurtrier (Photo: CTK)
Le double meurtre de Plzen vient de prolonger la liste des attaques à main armée qui devient un crime de plus en plus fréquent en République tchèque. Rien que l'année dernière, la police a enregistré presque 4400 attaques à main armée, dont trois se sont soldées par la mort de la victime. Ces derniers temps, les agresseurs deviennent de plus en plus brutaux. Alors qu'auparavant, ils faisaient tout pour ne pas être pris au dépourvu par un témoin encombrant, préférant un lieu isolé et la nuit, de nos jours, ils n'hésitent pas à agresser leur victime en pleine journée, au milieu de la foule. C'était aussi le cas du meurtre dans la joaillerie de Plzen, qui appartient à un homme d'affaires yougoslave... L'assassin entre dans le magasin, situé sur l'une des rues les plus animées de Plzen, samedi autour de 10h. Ne prêtant aucune attention aux bijoux, ni à l'argent dans la caisse, il tue d'un coup de feu la vendeuse de 28 ans et puis, dans la rue, un homme de 58 ans qui a voulu empêcher sa fuite. Vu le fait que l'assassin a choisi le moment où les caisses sont, en général, vides, la police privilégie la piste d'un règlement des comptes. Selon elle, il s'agit tout probablement d'un tueur à gages.

L'année dernière, trois attaques à main armée se sont soldées par la mort de leurs victimes. En janvier 2001 dans une banque pragoise, un bandit masqué blesse deux clients de la banque, dont l'un ne survit pas au transport à l'hôpital. En novembre dans une station essence en Bohême orientale, deux hommes agressent la pompiste qui meurt après son transport à l'hôpital. Le même mois, le propriétaire d'un restaurant, à Bohumin en Moravie du nord, est trouvé assassiné dans son entreprise. Le meurtrier n'a volé que 7000 couronnes.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture